Bernard Bensaid, l’homme qui créait son propre métier

bernard bensaid

Bernard Bensaid, dirigeant du groupe DocteGestio, possède la particularité de se présenter comme un ingénieur social. Une désignation étonnante qui reflète le parcours atypique d’un homme qui a su mélanger de nombreuses compétences jusqu’à créer son propre métier, et sa réussite.

Un homme qui n’a de cesse d’avancer

Après tout, le parcours de Bernard Bensaid a de quoi étonner. Son titre d’ingénieur, il le justifie amplement en étant effectivement un ingénieur Polytechnicien, mais il se révèle également économiste de talent, d’ailleurs récompensé par le prix Gaëtan Pirou, tout en ayant été professeur en Institut d’Études Politiques et consultant pour diverses institutions économique ou bancaire. Un parcours complet, où l’homme a effectué des travaux économiques notoires sur les mécanismes d’incitation et a placé la gestion et les compétences affiliées comme valeurs cardinales de ses théories.

Or, lesdites théories, Bernard Bensaid a décidé de les appliquer. Curieux et ouvert sur le monde, il était fasciné par la vague des nouvelles technologies, informatiques et électroniques, qui a submergé les États-Unis dans les années 90. Lorsqu’Internet a démarré un essor majeur en France, à l’aube des années 2000, le professeur-ingénieur a senti l’opportunité et s’est attaqué aux affaires et à l’entreprise, fondant Directgestion. Son idée : mettre en place un administrateur de biens, mais en ligne, en exploitant au maximum le web qui apparaissait peu à peu dans tous les foyers français. Première à proposer un projet aussi innovant, l’entreprise deviendra par la suite numéro 1 du marché sur ce secteur, avant de se métamorphoser en un groupe, plus imposant, plus à même de porter les projets de son fondateur : DocteGestio. Un groupe très diversifié qui a su évoluer et s’adapter, notamment en développant sa filiale doctocare, axée sur le médicosocial et la santé et devenant l’élément moteur du groupe. De l’immobilier au médical, en développant toujours les nouvelles technologies et en travaillant toujours profondément la gestion, Bernard Bensaid n’a pas cessé d’avancer et de mettre en pratique ses propres théories.

Des exemples qui traduisent la réussite de la stratégie de DocteGestio

La station thermale de Plombières-les-bains, dans les Vosges, fut le point de départ de la stratégie nouvelle du groupe et de son nouvel axe médicosocial, qui aboutira à la création de doctocare par la suite. Anciennement gérée par la municipalité, la station était en difficulté suite à une importante baisse de fréquentation, avant d’être reprise par le groupe.

Or, cette station avait une excellente réputation pour ses vertues curatifves, plus spécifiquement sur les muscles, la peau et les articulations. Des problèmes de pores à l’arthrose, nombreuses étaient les raisons qui poussaient des patients à venir faire de la balnéothérapie dans cette station. La politique de DocteGestio était claire : faire son possible pour conserver les emplois, voir en créer ! Et grâce à la gestion impeccable que le groupe a su proposer et à de nouvelles stratégies, la station a largement retrouvé son activité et sa rentabilité ! Fort de cette réussite, le groupe mettra en place de nouvelles structures reconnues : le centre Santé Média en région parisienne, la clinique Bonnevine à Marseille ou encore la clinique Vauban à Livry-Gargan.

 

Post Author: O-devis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *