Ouvrir une boulangerie, comment bien s’équiper ?

Créer sa propre entreprise, lancer sa propre marque ou ouvrir sa propre boulangerie, voilà ceux à quoi beaucoup d’artisans aspirent aujourd’hui. Que ce soit un désir d’investir, mais aussi par passion pour le métier, ouvrir sa boulangerie commence avant tout par trouver son local et choisir son équipement de boulangerie. Que vous soyez déjà titulaire d’une certaine expérience ou novice dans l’activité, voici comment pourrez facilement faire votre choix parmi tous les éléments indispensables.

Comment ouvrir votre boulangerie ?

Devenir boulanger est un métier qui exige de gros investissements, à la fois sur le plan humain mais aussi financier. Outre la passion pour le métier, avant de démarrer l’affaire, il est essentiel de se documenter suffisamment pour connaître tous les rouages dans ce domaine. Suivre des formations complètes peut aussi s’avérer nécessaire, surtout lorsque vous ne possédez aucune notion de la gestion d’entreprise et de la boulangerie.

Le CAP est sans aucun doute la référence pour se former efficacement en boulangerie-pâtisserie. Il est incontournable pour maîtriser les techniques et fabriquer son propre pain. La formation pour le CAP dure deux ans en alternance. Ensuite, on trouve des personnes qui souhaitent faire une reconversion de carrière et peuvent donc jouir de séances de formation de quelques mois. Ces formations plus ou moins courtes, sont essentiellement dédiées aux personnes qui ne disposent d’aucune connaissance en matière de boulangerie. Dans le où vous seriez sans activité, sachez que pôle emploi peut prendre en charges les coûts liés à la formation.

Les équipements

Ouvrir une boulangerie, c’est aussi disposer des équipements nécessaires pour la confection du pain, des viennoiseries, des pâtisseries ou encore des pizzas si vous souhaitez diversifier vos offres. Du four jusqu’au pétrisseur, en passant par les présentoirs, la caisse et toutes les décorations nécessaires, choisir son équipement de boulangerie relève d’un vrai parcours du combattant.

Choisir votre four

Avant de choisir votre four, vous devrez avant tout déterminer vos besoins, car les critères de choix peuvent varier selon le type de four que vous souhaitez posséder. Dans la catégorie four de boulangerie, vous avez deux options : le four à soles fixes et le four à chariot.

Le four à soles fixes est la technique d’origine de la cuisson. La technique fonctionne selon le principe suivant : le pâton est posé sur une matière réfractaire, celle-ci ayant été chauffée au préalable. Différentes sources d’énergie peuvent être utilisées pour ce type de four. Vous pouvez utiliser le gaz, le fuel, le bois ou l’électricité.

Le four à chariot quant à lui, est divisé en deux catégories : le four à chariot rotatif et le four à chariot fixe. Comment fonctionnent-ils ? Dans le premier cas, le chariot est enchaîné en rotation par dispositif motorisé afin d’assurer l’homogénéité de la cuisson. Dans le second type de four, le chariot reste statique. L’air chaud arrive sur tous les côtés de la chambre de cuisson et autour du chariot.

Le pétrin

Le pétrin est sans aucun doute l’un des éléments majeurs de la boulangerie. Il permet de bien malaxer l’appareil (la pâte) afin d’avoir un mélange homogène. Dans cette catégorie, vous pouvez opter soit pour le pétrin à oblique, soit pour celui à spirale. Le premier est particulièrement adapté pour les pâtes dont la mie doit avoir une consistance très aérée à l’exemple des baguettes et des gaufres. Ce type d’appareil a été minutieusement conçu pour reproduire fidèlement le pétrissage à la main. Le second quant à lui est un modèle à haut rendement. Il permet un pétrissage rapide. En effet, il permet de réduire le temps de pétrissage, mais également la quantité d’adjuvant actif dans la préparation. Il est idéal pour les produits à mie mousseuse.

Post Author: O-devis

Leave a Reply