Le solaire : une énergie d’avenir qui s’impose à l’échelle internationale

L’énergie solaire ne cesse de se propager, chaque jour les scientifiques mettent au point des milliers d’innovations et d’inventions, dans l’objectif d’enrichir le paysage photovoltaïque. Aujourd’hui, nous verrons avec Isowatt dans ce qui suit, les principales innovations qui vont révolutionner le secteur d’ici peu de temps.

Les États-Unis prennent le relais en matière de solaire

Bien que de nouvelles percées en science des matériaux pousseront le potentiel d’efficacité des cellules solaires à produire de l’énergie solaire plus efficace et moins chère, nous devrons tout de même faire preuve de patience. Actuellement, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis est en train de développer une approche très intéressante pour la récolte de l’énergie solaire. En vue d’augmenter l’efficacité des cellules solaires, les scientifiques du MIT ont modifié le procédé de récolte en utilisant un concentrateur de lumière composé de nanotubes de carbone, connu sous l’appellation « d’absorbeur-émetteur ». Ce dernier sert à transformer la lumière du soleil en chaleur. Ensuite, l’une de ses couches émet l’énergie sous forme de lumière afin que les cellules photovoltaïques puissent l’absorber.

Des innovations similaires ont été annoncées dans le domaine du stockage de l’énergie. D’après Isowatt, un nouveau type de système pourrait révolutionner le stockage de l’énergie et réduire le temps de charge des batteries solaires de quelques heures à quelques minutes. Dans un article publié dans la revue « Nature Chemistry », le professeur Lee Cronin et ses collègues de l’Université de Glasgow ont décrit comment ils ont mis au point un système de batterie à flux utilisant une molécule nanométrique permettant de stocker l’énergie électrique ou le gaz hydrogène et le libérer sur demande. Le nouveau dispositif pourrait stocker environ dix fois plus d’énergie que les batteries de stockage habituelles.

Le professeur Cronin estime que leurs recherches ouvriront la voie à de nouveaux systèmes de stockage d’énergie plus flexibles et rendront donc le temps de recharge plus optimal.

Toujours aux États-Unis, les scientifiques du laboratoire national de l’Idaho, effectuent des recherches sur des films solaires très minces qui leur permettront de capter l’énergie solaire même après le coucher du soleil. Cette approche nanotechnologique consiste à fixer sur une feuille de plastique, des milliards de carrés d’or conducteurs ou de spirales de nanoantennes. Ces derniers ont la capacité d’absorber l’énergie infrarouge non seulement pendant la journée, mais aussi après le coucher du soleil, ce qui les rend beaucoup plus efficaces énergétiquement. Ainsi, l’énergie infrarouge du soleil, qui est principalement gaspillée par les panneaux solaires actuels, sera transformée en énergie utile.

On dirait que l’avenir du solaire semble bien prometteur. Grâce à ces innovations, la production d’énergie solaire dépassera le stade des panneaux installés au sol ou sur les toits. Les prochains dispositifs seront plus légers, plus flexibles et produiront à l’avenir même de l’électricité la nuit.

Post Author: O-devis

Leave a Reply