Pourquoi la biodiversité est-elle importante ?

La variété de la vie sur Terre, sa diversité biologique est communément appelée biodiversité. Le nombre d’espèces de plantes, d’animaux et de micro-organismes, l’énorme diversité de gènes de ces espèces, les différents écosystèmes de la planète, tels que les déserts, les forêts tropicales et les récifs coralliens font tous partie d’une Terre biologiquement diversifiée. Le déclin de la biodiversité est donc une préoccupation pour de nombreuses raisons. Le point avec Thierry Logre.

De l’importance de la biodiversité

La biodiversité stimule la productivité de l’écosystème où chaque espèce, aussi petite soit-elle, a un rôle important à jouer. Par exemple, un plus grand nombre d’espèces végétales signifie une plus grande variété de cultures, et garantit la durabilité naturelle de toutes les formes de vie. De plus, des écosystèmes sains peuvent mieux résister à diverses catastrophes, mais aussi s’en remettre. La responsabilité nous incombe donc à nous, êtres humains, étant l’espèce dominante sur Terre, de préserver la diversité de la faune.

Une biodiversité saine offre de nombreux services naturels

Une biodiversité saine offre de nombreux services naturels pour tous. Pour les services écosystémiques, tels que :

  •         Protection des ressources en eau
  •         Formation et protection des sols
  •         Stockage et recyclage des nutriments
  •         Décomposition et absorption de la pollution
  •         Contribution à la stabilité climatique
  •         Entretien des écosystèmes
  •         Récupération d’événements imprévisibles

Et aussi pour les ressources biologiques, telles que :

  •         Nourriture
  •         Ressources médicinales et médicaments pharmaceutiques
  •         Produits du bois
  •         Plantes d’ornement
  •         Stocks reproducteurs, réservoirs de population
  •         Ressources futures
  •         Diversité des gènes, des espèces et des écosystèmes

Et enfin, des avantages sociaux, tels que :

  •         Recherche, éducation et suivi
  •         Loisirs et tourisme
  •         Valeurs culturelles

C’est beaucoup de services que nous obtenons gratuitement !

Le coût de remplacement de ces services naturels (et il n’est pas possible de les remplacer) serait extrêmement coûteux. Il est donc logique pour l’économie et le développement de progresser vers la durabilité. Une étude du magazine Nature explique également que la diversité génétique aide à prévenir les risques d’extinction dans la nature.

Pour éviter les problèmes bien connus et bien documentés des défauts génétiques causés par la reproduction, les espèces ont besoin d’une variété de gènes pour assurer leur survie. Sans cela, les chances d’extinction augmentent. Et comme nous sommes en train de détruire, réduire et isoler les habitats naturels, les chances d’interaction d’espèces avec un large pool génétique diminuent.

Les espèces dépendent les unes des autres

Malgré la sélection naturelle, ou la survie du plus apte au sein d’une espèce donnée, chaque espèce dépend des services fournis par d’autres espèces pour assurer sa survie. C’est un type de coopération basé sur la survie mutuelle et c’est souvent ce à quoi un écosystème équilibré fait référence. Prenons l’exemple des abeilles… avec Thierry Logre.

Les abeilles : des travailleurs agricoles cruciaux

Saviez-vous que les abeilles rendent d’énormes services à l’humanité ? Un tiers de tous nos aliments (fruits et légumes) n’existeraient pas sans que les pollinisateurs visitent les fleurs. Mais les abeilles, la principale espèce qui fertilisent les plantes productrices de nourriture, ont subi des déclins spectaculaires ces dernières années, principalement à cause des afflictions introduites par l’homme.

Comme l’exprime le professeur Joergen Tautz, spécialiste allemand des abeilles, de l’Université de Würzburg : « les abeilles sont essentielles à la biodiversité. Par exemple, on compte 130 000 pour lesquelles les abeilles sont essentielles à la pollinisation, des melons aux citrouilles, aux framboises et à toutes sortes d’arbres fruitiers. En matière d’alimentation humaine, les abeilles sont plus importantes que la volaille ». C’est le cas de le dire !

Leave a Reply