Que planter dans le jardin au printemps ?

Quelles sont les plantations qu’on va pouvoir faire dans son jardin au sortir de l’hiver ? A partir de mi-mars, la terre de votre jardin a subi les conditions rigoureuses de l’hiver comme le gel et le froid. Après l’avoir préalablement nourri et réhydraté, vous allez pouvoir commencer à planter vos graines. C’est la période idéale pour planter vos oignons, votre ail, vos tomates cerises et de délicates petites mâches. Alors quelles sont les différentes techniques de semis ? Quel terreau utiliser ? Quel est le matériel le plus adéquat ? Quelles sont les variétés les plus adaptées pour le début du printemps ?

 

Les oignons et l’ail

La variété paille des vertus est particulièrement recommandée. Les oignons et l’ail peuvent être plantés dès la fin de l’hiver et le début du printemps. Les oignons vont avoir une croissance lente et progressive jusqu’à fin juin. Il est donc recommandé de le planter assez tôt dans la saison.

Vous trouverez de nombreuses sortes de graines, de semis et de terreau ainsi que du matériel dans les enseignes de jardinerie et le rayon jardin de votre magasin E.Leclerc de Saint Pierre les Elbeuf.

C’est à partir de la mi-mars qu’il faut commencer à préparer ses semis. Vous pouvez récupérer n’importe quel contenant en plastique, type pot de yaourt, boite à œufs que vous percerez dans le fond. Il faut juste trouver le contenant qui est suffisamment gros pour pouvoir assurer assez d’humidité aux semis.

Il faut que vous plantiez les bulbes en ligne et vous assurer de bien dégager la partie en paillage. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser du paillage mais cela permet de protéger vos plantations des coups de froids et des agressions extérieures. Réaliser ensuite un sillon, plus ou moins grossi et plantez directement vos bulbes avec la tête qui dépasse tous les 7 à 10 cm. Veillez toujours à placer la tête en partie haute. Il faut s’assurer de ne pas enterrer le bulbe. Le risque est que vos bulbes ne lèvent pas et pourrissent. Au bout de trois à quatre mois, la croissance arrivera à son terme. C’est le moment où les premiers vers de terre apparaissent. Progressivement, suivant la croissance, on va remettre un peu de paillage.

La star du printemps, la mâche

Vous pouvez également en profiter pour semer de la mâche Palace qui permet justement une récolte toute l’année. Vous réaliserez préalablement de petites tranchées, n’hésitez pas à y apporter des débris de tonte et surtout en partie supérieure du paillage.

Semez tout doucement au fur et à mesure avec le bout des doigts le long de la tranchée. La mâche est très facile à planter.

Tassez, dans un deuxième temps, délicatement le terrain. Assurez-vous d’en mettre assez, la mâche peut être plantée de façon assez dense. Vous n’avez pas besoin de recouvrir vos semis de terre pour que la mâche puisse lever facilement. Il suffit simplement de remettre un peu de paillage au fur et à mesure.

Les tomates cerises

Vous pouvez planter vos semis de tomates cerises dans des petits potes remplis préalablement de terreau. Vous pouvez utiliser un terreau recyclé mais vous pouvez utiliser du terreau classique. Vous pouvez vous contenter de placer une graine dans chaque trou mais pour être sûr qu’elle prenne, il est recommandé d’en déposer deux ou trois. Cette méthode vous permettra d’obtenir 80 à 90 % de réussite au niveau de la reprise.

Conservez les graines du paquet que vous n’avez pas utilisées pour l’année suivante. Mais ne les gardez pas au-delà de deux ans car le taux de réussite sera moins important au niveau de la germination. Le geste doit être précis, vous devez tapoter minutieusement sur le terreau qui recouvre vos graines.

A cette époque de l’année, il faut placer vos pieds de tomates à l’intérieur ou sous serre car ils ne supportent pas le gel qui peut encore subvenir au mois de mars et au mois d’avril.

Veillez bien à arroser vos pieds chaque jour. Lorsque le mois de mars vous offre de belles journées ensoleillées sortez vos pots, exposez-les au soleil et rentrer le soir venu. Cela va permettre une accélération au niveau de la croissance. Cela permet de rigidifier les tissus et d’éviter l’allongement des tiges. Les jeunes plantes ont tendance à s’allonger lors qu’elles sont exposées à la lumière, les tiges alors trop frêles se cassent rapidement. Pour éviter ce phénomène, il suffit de les sortir quelques heures, 5 à 6 heures maximum.

Les semis de tomates marmande sont parfaits pour être plantés en cette saison. Vous devez les faire pousser en intérieur au moins deux mois et ne les sortir à l’extérieur qu’à la mi-mai. Terminez toujours votre travail de plantation de semis par un léger arrosage.

Au bout d’une semaine seulement, vous verrez déjà les résultats, vos semis auront levé de quelques centimètres. A partir de début juillet, vous n’aurez plus qu’à les récolter et vous préparer de belles assiettes végétales et gourmandes.

Post Author: O-devis

Leave a Reply