Feedback ecrit sur un tableau

6 conseils pour réussir le processus de médiation

Si des points de vue et des objectifs différents entrent en collision, l’intervention d’un médiateur neutre est nécessaire pour trouver des solutions, ou un accord mutuellement acceptable. Lorsqu’ils entrent en conflits, les parties pensent directement aux procédures formelles et juridiques au lieu d’une résolution à l’amiable. Pourtant, il s’agit d’une approche très pratique, moins couteuse et plus courte. Antonino Mercuri, médiateur chevronné en milieu professionnel, vous présente 6 conseils pour réussir le processus de la médiation.

6 conseils pour rétablir le dialogue grâce à la médiation

La médiation peut être décrite comme un moyen et une méthode de règlement des différends et des conflits, ou de clarification des divergences d’opinion. L’objectif de la médiation est toujours de régler un différend aigu et de travailler avec les deux parties pour trouver une solution que toutes les parties concernées considèrent comme acceptable.

Un tiers neutre peut vous aider à régler rapidement la situation de conflit et à maintenir la continuité du travail. Par ailleurs, les deux parties doivent aussi bien considérer les éléments suivants afin de mener à bien le processus de la médiation :

L’implication des parties concernées

Le médiateur doit faire de son mieux pour rapprocher les deux parties. Si cela n’est pas possible physiquement, une vidéoconférence en ligne peut être une bonne option. La médiation est une tentative de conciliation dans l’espoir d’aboutir à un compromis. Cependant, il est nécessaire de souligner que cette tentative n’est jamais imposée, mais doit être acceptée volontairement par les deux parties.

Identifier des objectifs clairs

Selon Antonino Mercuri, identifier et fixer les objectifs qui satisferont les deux parties est primordial dans tout processus de médiation. Cela aide à économiser du temps et de l’argent. Un médiateur efficace devrait amener les deux parties vers un objectif réaliste, pratique et acceptable.

Se familiariser avec le processus

Les deux parties doivent comprendre ce que signifie la médiation et ce qu’elle implique. Aussi, elles doivent avoir une idée approximative sur le temps que le processus pourrait prendre.

Écouter, écouter puis discuter

L’écoute est le point de départ de toute procédure de médiation. Chaque réunion doit commencer par l’écoute. Lorsque vous écoutez, vous devez être prêt à présenter des arguments solides. Si vous ne comprenez pas quelque chose, posez des questions. Et si vous n’êtes pas sûr d’avoir bien compris, assurez-vous d’avoir l’information exacte.

Présenter tous les documents nécessaires

Lorsque vous assistez à une réunion de médiation, vous devez avoir tous les documents nécessaires avec vous.

Résoudre tous les problèmes

Quelle que soit la technique de médiation utilisée, la règle générale est que vous ne devez laisser aucun problème irrésolu. En effet, si vous arrivez à une solution mais que vous laissez d’autres points en suspens, les problèmes restants se poseront à nouveau. Il est donc préférable que les médiateurs procèdent par élimination pendant le processus de médiation. De cette manière, ils noteront tous les problèmes sous-jacents et les résoudront à titre de priorité.

Laisser un commentaire