cote-explication

Comment est fabriquée une cote de pari sportif ?

La cote est l’essence même du pari sportif. Nous vous expliquons à travers cet article comment elle est fabriquée.

Quel est le principe de fonctionnement d’une cote ?

La cote d’un événement sportif est un coefficient multiplicateur qui définit à la fois votre gain potentiel et vos chances de l’emporter. Elle est calculée par les bookmakers en fonction de nombreux critères. Lorsque vous multipliez votre mise par la cote choisie, vous obtenez le gain total que vous remporterez si votre pronostic est correct. Ainsi, plus la cote est élevée et plus vous pouvez gagner d’argent.

Comment est calculée une cote de pari sportif ?

C’est une formule mathématique qui se traduit simplement par l’inverse d’une probabilité. Cela donne donc 1 divisé par la probabilité. En supposant qu’une équipe a 50 % de chances de gagner un match, le calcul à faire est le suivant : 1/0,5. Le résultat obtenu (2,00) est celui correspondant à la cote. De même, si l’équipe a une chance sur quatre de gagner, la cote est de 4,00 et ainsi de suite.

Par ailleurs, de nouvelles technologies émergentes similaires aux formules utilisées pour fabriquer une cote de pari sportif commencent à apparaître sur le marché. Non pas pour, cette fois-ci, fabriquer une cote mais plutôt pour déterminer un probabilité de gain en jouant une cote. Il s’agit d’un service qui propose des pronostics basés sur un algorithme. Grâce à des données essentielles traitées par la technologie Datawin, les scores obtenus avoisinent les 80% de fiabilité. Plus encore, les pronostics de ce logiciel de pari sportif ont 10 fois plus de fiabilité que le cerveau humain qui, souvent, se laisse entraîner par des émotions et des sentiments irrationnels.

Les erreurs de cotes existent-elles ?

Des erreurs peuvent apparaître, mais très souvent, les sites de paris sportifs s’assurent de les corriger. Le fait est de savoir combien de temps elles restent affichées et si les gens ont beaucoup misé dessus. Les grosses erreurs sont rarement commises, mais par moment, il peut s’agir d’un surplus de 0,1 ou 0,2 sur une cote. C’est souvent le cas quand l’information n’est pas prise en compte avant les autres.

Laisser un commentaire