logistique les enjeux du dernier kilometre

Logistique : les enjeux du dernier kilomètre

Les professionnels de la logistique sont unanimes : le dernier kilomètre présente de nombreux défis qu’il s’agit de relever. Maillon final de la supply chain, le dernier kilomètre est un enjeu clé, dans un contexte de saturation des centres urbains, d’impact environnemental des livraisons et de nécessité de maîtrise des coûts. Comment faire face aux défis posés par le dernier kilomètre ? La réponse dans la suite.

Qu’est-ce que le dernier kilomètre ?

En termes simples, le dernier kilomètre désigne la dernière étape du processus de livraison. Dans le détail, il s’agit d’une notion logistique qui met en évidence la difficulté de gestion et le coût du dernier kilomètre parcouru dans le cadre d’un dispositif de livraison de commande à domicile. Avec l’essor sans précédent de l’e-commerce, un développement d’autant plus renforcé par la crise sanitaire et le boom du nombre de colis livrés, les professionnels se montrent de plus en plus sensibles aux problématiques posées par le dernier kilomètre. Et pour cause : on estime que 25 à 30% du coût total de la livraison d’un colis est absorbée par la seule gestion de ce paramètre.

Dernier kilomètre : quels enjeux logistiques ?

Nous vous le disions, le dernier kilomètre impose de nombreux défis, au premier rayon desquels le coût de la livraison, mais aussi son impact écologique, entre autres. Examinons tout cela en détail…

Le coût

« The last mile delivery challenge », une étude du cabinet Capgemini, révèle que le coût imputé au dernier kilomètre peut atteindre un peu plus de 40% du coût de la supply chain dans son ensemble. Cela étonne d’autant plus lorsqu’on sait que la distance parcourue dans le cadre du dernier kilomètre est largement inférieure à celle du trajet global pour la livraison d’un colis. Vous l’aurez donc compris, le coût des premiers kilomètres de livraison est mieux maîtrisé. Qu’est-ce qui explique donc le coût élevé du dernier kilomètre ? De l’avis de Vir Transport, la principale raison à cela est le fait que les frais ne sont plus mutualisés au cours du dernier segment de livraison. D’où l’importance de mieux gérer le dernier kilomètre.

Les exigences des clients

En matière de livraison de leurs achats en ligne, les clients se montrent de plus en plus exigeants. La livraison urbaine a accompagné l’essor de l’e-commerce, avec une concurrence accrue de géants mondiaux tels qu’Amazon qui ont fait monter le niveau d’exigence de la clientèle en termes de rapidité et de flexibilité des livraisons (plusieurs options de livraison, la possibilité de se faire livrer à tout moment…). Ajoutons à cela le fait que les clients n’hésitent plus à se retourner contre la marque en cas de problèmes de livraison. En effet, plusieurs études montrent que plus de 80% des consommateurs arrêtent de passer commande auprès d’une marque en cas de problème de livraison.

Impact environnemental

25% des émissions de gaz à effet de serre. C’est ce dont serait responsable la livraison du dernier kilomètre. Lorsqu’on sait que plus d’un million de livraisons sont effectuées chaque jour en Île-de-France, on comprend mieux la nécessité de tacler l’impact écologique du dernier kilomètre.

Laisser un commentaire