Résilier une assurance affinitaire

Résilier une assurance affinitaire: est-ce possible ?

Les chiffres sont pour le moins éloquents. Les Français sont un peu moins friands des assurances affinitaires. En effet, selon une étude de la FG2A, 62% des Français déclarent qu’ils prennent des garanties affinitaires, de temps en temps. Ce taux est moins élevé que chez nos voisins européens, notamment l’Allemagne (75%) et l’Espagne (81%). Cela s’explique par plusieurs facteurs, notamment le manque d’informations sur ce type de garanties et leurs avantages, mais surtout en raison de la peur de ne pas pouvoir résilier le contrat. D’où notre question : est-il possible de résilier un contrat d’assurance affinitaire ? Découvrez la réponse dans la suite !

Peut-on résilier un contrat d’assurance affinitaire ?

La réponse est oui, il est tout à fait possible de résilier un contrat d’assurance affinitaire, notamment grâce à la loi Hamon. Dans les faits, les clients ont un délai de 14 jours pour résilier cette garantie. Aussi, la loi Hamon permet de résilier le contrat d’assurance affinitaire au bout d’un an. Il est également possible de le résilier, sans justification, au cas où le client fait le choix de régler son assurance affinitaire mensuellement. Tout l’objet de la loi Hamon est de protéger les consommateurs de la multi-assurance. Autrement dit, du cumul d’assurances similaires, notamment lorsque leur assurance habitation ou leur carte bancaire permet les mêmes garanties. Aujourd’hui, les assureurs spécialisés comme Parachut Assurance ne manquent pas d’informer leurs clients de leur droit de résiliation du contrat de garantie affinitaire.

Prendre le temps de lire son contrat d’assurance affinitaire

Il est vivement conseillé de bien lire les conditions générales de vente ou la notice d’information avant signature de votre contrat d’assurance affinitaire. Ainsi, vous pourrez avoir une idée précise des modalités d’indemnisation des sinistres, ainsi que sur les limites de garantie. N’hésitez pas également à comparer les tarifs des assureurs.

Laisser un commentaire