Isolation des fenêtres en aluminium

Vivre en ville c’est agréable, c’est très animé et il y a beaucoup d’endroits pour se divertir. Mais il faut bien le reconnaître c’est parfois bruyant, voire gênant. On peut parfois aussi se retrouver à côté de zones où le bruit est encore plus présent, comme à proximité d’une voie ferrée, d’un aéroport ou d’un axe routier très fréquenté. Alors, comment faire pour retrouver un peu de quiétude dans son intérieur surtout si on a des fenêtres et façades en aluminium ? Nous vous proposons de faire le point avec un expert en rénovation énergétique et isolation, A2O performance.

L’aluminium, mauvais isolateur thermique

Si les fenêtres de votre maison sont couvertes de buée à l’intérieur en hiver ou le châssis des fenêtres en aluminium réfléchit le froid dans la pièce, c’est probablement dû au fait que vos fenêtres ne sont pas bien ou pas du tout isolées.

Pour isoler correctement les fenêtres en aluminium, soit dans la construction des bâtiments modernes, soit la rénovation de bâtiments existants, on utilise en particulier des fenêtres portes et façades en aluminium. Cela tient d’une part à ce qu’elles sont très polyvalentes au niveau de la forme, de la couleur et des dimensions. Aussi, la conception des façades avec des châssis en aluminium n’a quasiment pas de limites. D’autre part l’aluminium est extrêmement léger, robuste et résistant aux intempéries.

En revanche, selon les experts d’A2O performance, les cadres en aluminium sont aussi de très bons conducteurs, c’est-à-dire qu’ils laissent échapper la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur du bâtiment. La précieuse énergie de chauffage se perd, malheureusement, dans le châssis de la fenêtre. En effet, c’est ici que nous intervenons pour y remédier.

Comment bien isoler vos fenêtres en aluminium ?

Les granulés de plastique faits de polyamide E66, réputé pour avoir une faible conductivité thermique est le matériau idéal pour la séparation thermique du châssis de fenêtres en aluminium, intérieur et extérieur. On parle alors de rupture de pont thermique.

Sans la rupture de pont thermique, le coefficient de transmission thermique du châssis est très élevé. Ce coefficient diminue sensiblement avec la rupture de pont thermique, plus la dimension de la barrette de polyamide E66 est large et plus l’isolation est meilleure.

Utilisé en bordure de vitrages, ce matériau permet d’assurer, également, une isolation optimale des doubles ou triples vitrages. La barrette de polyamide E66 est montée entre chaque feuille de verre. Chez A2O performance, expert en rénovation énergétique et isolation, on utilise aussi le Warm Edge, constitué de matériaux composites à hautes performances. Cet acier inoxydable possède une conductivité thermique nettement plus faible que l’aluminium. Quand il est utilisé en bordure de vitrages, il exerce une influence notable sur la conductivité du vitrage. C’est aussi une solution efficace contre le risque de formation de condensation ou de moisissures.

L’isolation thermique optimale des fenêtres, portes et façades est un facteur essentiel pour un bâtiment sain et respectueux de l’environnement. Cette isolation peut avoir un impact énorme non pas seulement sur votre facture d’énergie, mais aussi sur votre confort.

Post Author: O-devis

Leave a Reply