produits-laitiers-danger-santé

Lait : quels dangers pour votre santé ?

La consommation de lait est souvent décrite comme bénéfique pour votre santé. En effet, depuis notre toute jeune enfance on nous conseille d’en prendre sous prétexte que cette composante alimentaire favorise la croissance. Néanmoins, le lait n’a pas que des bienfaits ! Il pourrait même avoir des effets nocifs pour notre santé qu’il convient de considérer.

Nous vous les présentons dans cet article.

Troubles digestifs

Vous ne le savez peut-être pas, mais les trois quarts d’entre nous n’ont pas dans leurs corps l’enzyme qui permet de digérer correctement le lait. Cette enzyme, appelée lactase diminue sa production dans le corps humain dès l’âge de deux ans !

Le résultat est que beaucoup des indigestions que l’on ressent sont provoquées (sans que l’on s’en rende compte) par le lait !

Ce qui nous induit en erreur c’est les symptômes subtiles qui ne laissent en aucun penser que l’indigestion est due à la consommation de produits laitiers. Néanmoins, de récentes études ont démontré que les personnes souffrantes de migraines chroniques, d’asthmes ou d’indigestions allaient beaucoup mieux après la suppression du lait de leur régime alimentaire.

L’ostéoporose et les fractures sont plus probables

Dans la plupart des publicités de produits laitiers, on nous dit que le lait permet de raffermir les os en raison de la quantité considérable de calcium qu’il contient. Pourtant, cette hypothèse n’a toujours pas été confirmée par les chercheurs et les nutritionnistes.

Pire encore ! Une consommation élevée de lait de vache est souvent associée à un risque de fractures osseuses selon un récent rapport publié dans le British Medical Journal.

Cette enquête a établi que les femmes qui consomment trois verres de lait ou plus par jour présentaient une possibilité de 60% de développer une fracture osseuse ou musculaire.

Commentant les résultats obtenus, le professeur T. Colin Campbell, professeur de biochimie nutritionnelle à l’université de Cornell, a dit : « L’association entre la consommation de protéines animales et le taux de fractures semble être aussi forte que celle entre le tabagisme et le cancer du poumon ».

Augmentation du risque de cancer

En 2006, des chercheurs de l’université de Harvard ont publié les résultats d’une étude portant sur 100 000 femmes âgées d’entre 26 et 46 ans. Selon cette enquête, les femmes qui consommaient le plus de protéines (viandes et produits laitiers), étaient celles qui présentaient le plus grand risque de cancer du sein (33% de plus que les femmes qui en consomment moins).

Chez la gente masculine, une vingtaine d’études ont établi un lien très étroit entre le cancer de la prostate et la consommation de produits laitiers.

Enfin, une recherche très récente publiée dans le British Journal of Cancer a mis en évidence l’importance d’avoir une faible consommation de produits laitiers afin de diminuer les risques de cancers du poumon, du sein et des ovaires.

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, le lait n’a pas que des bienfaits, contrairement à ce que l’on a toujours appris dans les médias. Bien sûr, il ne s’agit pas de ne pas en consommer du tout ! Mais il faut le prendre avec beaucoup de modération.

Laisser un commentaire