violences-conjugales

Les dispositifs d’aide aux femmes victimes de violences conjugales dans l’Yonne

Selon le Ministère de l’Intérieur, plus de 220 000 femmes sont chaque année victimes de violences conjugales au sein de leur foyer. Un chiffre terrifiant qui s’est pourtant accru au cours de la crise sanitaire de Covid-19, comme le souligne Maître Antoine Beraud. Les pouvoirs publics se mobilisent afin de venir en aide à ces victimes, comme dans le département de l’Yonne qui propose plusieurs associations et structures afin de venir en aide à ces femmes.

Des solutions d’accueil de jour et d’hébergement pour les victimes

luttre-contre-les-violences-conjugales

L’une des priorités pour les femmes victimes de violences conjugales est de trouver un abri. C’est pourquoi le département de l’Yonne a ouvert deux accueils de jour à Auxerre (action.sociale@ccas-auxerre.com – Tél. 03.86.51.88.00) ainsi qu’à Sens (accueildejour@mairie-sens.fr – Tél. 03.86.65.06.53). Les femmes victimes de violences peuvent profiter d’un espace d’accueil qui leur est dédié ainsi qu’une écoute.
Elles peuvent également trouver un hébergement d’urgence qui leur permet d’être logées dans un lieu tenu secret à Auxerre, Sens, Tonnerre ainsi qu’à Joigny. Les femmes peuvent également contacter le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO) en cas d’urgence ou pour obtenir des renseignements (siao@croix-rouge.fr ou par téléphone via le 115 ou 03.86.35.97.62).

L’accès gratuit à des informations juridiques

Il est par ailleurs important d’accompagner les femmes dans leurs démarches et de leur fournir toutes les informations nécessaires quant à leur situation fragile.
Les victimes de violences conjugales peuvent ainsi se rendre au Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF), à Auxerre. Les villes d’Avallon, Joigny, Migennes, Sens, Tonnerre et Toucy organisent des permanences. Il est possible de contacter le CIDFF au 03.86.42.00.50 ou par mail à accueil@cidff89.fr.
Il est également possible d’obtenir une aide juridique à l’Association Départementale d’Aide aux Victimes d’Infractions et à la Réinsertion Sociale (l’Adavirs) à Auxerre (adavirs@free.fr ou par téléphone au 03.86.51.66.14). Des permanences sont proposées à Avallon, Brienon, Chablis, St Fargeau, St Florentin, Joigny, Migennes, Pont-sur-Yonne, Sens, Tonnerre, Toucy, St Valérien, Villeneuve l’Archevêque et Villeneuve-sur-Yonne.

Laisser un commentaire