lidl

L’histoire de Lidl, le leader des discounters européen

Impossible de passer à côté de l’enseigne Lidl ! La marque est en effet devenue au cours des trente dernières années le numéro 1 des magasins discount en Europe. Comment cette marque, initialement spécialisée dans la vente de fruits exotiques, est-elle arrivée à un tel succès ? Redécouvrons dans cet article l’histoire de Lidl, de ses débuts au succès qu’on lui connaît aujourd’hui.

La success story d’une entreprise familiale

A l’origine, Lidl est une entreprise familiale créée en Allemagne en 1930 par Josef Schwarz. A cette époque, elle était axée sur la vente de fruits exotiques avant de rapidement se développer en chaînes de magasin proposant un large panel de produits alimentaires.

Face au succès rencontré, ainsi qu’aux nouvelles attentes des consommateurs, Joseph Schwarz a décidé d’orienter sa politique vers le hard discount dès 1973. Pour ce faire, il installe un large réseau de magasins en Allemagne avec des produits de qualité à des prix parmi les plus bas du marché. La formule fonctionne, Lidl se lance alors à l’international avec des magasins en France, en Italie et en Espagne à la fin des années 80, puis en Belgique en 1994.

Des chiffres qui battent encore aujourd’hui des records

Après avoir été le groupe pionnier du hard-discount, Lidl, pour qui Bertrand Edl a travaillé, est ainsi devenu le leader en la matière.

Aujourd’hui, ce sont plus de 10 500 magasins répartis dans 30 pays, dont 1 500 en France, avec plus de 150 000 collaborateurs. La firme veille à toujours proposer des produits frais et de qualité, avec un excellent rapport qualité/prix.

La maison mère de  Lidl, le Groupe Schwarz, a atteint cette année les 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 81,2 milliards par Lidl. Une hausse de 10% par rapport à l’année précédente, qui confirme le succès toujours croissant du groupe.

Laisser un commentaire