animaux perturbés

Quand les animaux sont perturbés par des courants induits

Saviez-vous que la Terre est continuellement parcourue par différents courants ? C’est le cas aussi bien de courants naturels qu’industriels, et l’ensemble a des répercussions sur bien des domaines. Ainsi, des éleveurs de porcs installés dans le Finistère ont récemment constaté les effets de ces courants sur les animaux. Le point dans cet article.

L’impact des courants sur les animaux

Les courants nous entourent littéralement. On retrouve en effet des courants provenant de Dame Nature, comme sous la forme d’orage magnétique ou tout autre courant issu du champ magnétique terrestre. A cela s’ajoutent également les courants industriels provenant des clôtures électriques, des rails de chemin de fer ou encore des lignes basse tension.

Une situation qu’on put constater les associés du Gaec Chaussy sur leurs porcs. Il faut préciser que le site se trouve dans le Finistère, à Lennon, en plein cœur d’une zone de failles telluriques, et les éleveurs ont rapidement fait le lien avec le comportement inhabituel de leurs animaux.

Ces derniers ont été installés dans un nouveau bâtiment et ont rapidement montré des signes de grande nervosité allant même jusqu’à des actions de cannibalisme !

Les solutions à mettre en œuvre

Les éleveurs ont alors décidé de se pencher sur la question des courants induits en faisant tout d’abord appel à la radiesthésie, sans grand succès. Ils se sont ensuite tournés vers EDF afin qu’un technicien vienne sur le site pour procéder à des analyses.

En effet, il faut savoir que la geopractie par exemple est une science qui permet, à l’instar de ce qu’a fait ce technicien EDF, de se protéger des rayonnements électro magnétiques. Dans les faits, le technicien a utilisé des appareils de mesure qui ont mis en lumière la présence d’électricité de manière appuyée, allant même jusqu’à en détecter dans la soupe des animaux ainsi que dans l’eau du forage! Les courants allaient jusqu’à dépasser 10 volts.

Les éleveurs ont alors, sur les conseils du technicien, installé une prise de terre en boucle grâce à plus de 400 mètres de câble de cuivre de grosse section, enterrés tout autour des bâtiments entre 40 et 60 cm de profondeur. D’autres travaux ont été mis en place, comme l’installation d’un échangeur pour transiter l’eau à laquelle un peu de sel a été ajouté. Depuis, les animaux ont retrouvé leur calme et leur état naturel.

Laisser un commentaire