Tout quitter pour travailler dans la geopractie

Tout quitter pour travailler dans la geopractie

La crise sanitaire mondiale de Covid 19 a profondément bouleversé nos habitudes de vie. De nombreux Français ont ainsi choisi de déménager dans un cadre plus calme et verdoyant tandis que d’autres ont décidé de changer de carrière. C’est notamment le cas de Ludovic Isoz qui a quitté son poste pour concrétiser son objectif, à savoir vivre de sa passion et travailler dans la geobiologie.

Une passion pour la geopractie devenue une vocation

Ludovic Isoz exerçait un métier qui semblait répondre à ses attentes. En effet, après avoir travaillé dans le commerce et le marketing, suivi d’une expérience en tant qu’agent de détention, il a intégré le corps des sapeurs-pompiers de sa région.

En parallèle, il avait une passion affirmée pour la geopractie qui lui permettait d’étudier la nature qui l’entoure. Peu à peu, il a pris conscience de l’intérêt de ce sujet et a décidé de créer une page sur les réseaux sociaux afin de partager ses connaissances en organisant des « live ». Ses conseils et ses interventions séduisent son public qui ne cesse de croître. Il prend alors la décision de quitter son emploi afin de se consacrer pleinement à la geopractie.

L’activité de geopractie et le catalogue de services d’ « Entre les Mondes »

Ludovic Isoz crée alors son entreprise de geopractie, « Entre les Mondes », où il propose diverses prestations : nettoyage énergétique d’habitation ou d’entreprise, relaxation mégalithique, soins énergétiques en forêt, création de tambours tribals, des activités hollistiques…

Il conçoit et organise également diverses formations de géopractie, accessibles à tous. Elles ont pour objectif de mieux faire connaître cette discipline qui apporte de nombreux bienfaits mais aussi pour permettre aux participants de se spécialiser.

Laisser un commentaire