la nuit étoilée de van gogh

Zoom sur « La Nuit Étoilée » de Van Gogh

On ne présente plus Van Gogh, tellement l’artiste post-impressionniste néerlandais a influencé l’histoire de l’art à coup de chefs-d’œuvres et de toiles entrées dans la légende. L’une d’entre elles, et certainement l’une des plus belles, est la célèbre Nuit Étoilée. Découvrons-la avec Nicolas Bianciotto.

Une œuvre née dans la souffrance

C’est en juin 1889 que Van Gogh réalise sa Nuit Etoilée, une époque difficile pour le peintre néerlandais. Les critiques de l’art pensent que ce paysage parsemé d’étoiles, décrivant une atmosphère apaisée et douce, révèle en réalité le tumulte et le profond sentiment de désarroi de l’artiste. Il faut savoir que quelques mois avant qu’il ne réalise la toile, Van Gogh était sujet à des pensées suicidaires qui se faisaient de plus en plus pressantes, ce qui le poussa à se faire interner dans un hôpital psychiatrique près de Saint-Rémy-de-Provence, et à quitter ainsi Arles pendant un an.

Sans surprise, la maladie de Van Gogh influe grandement sur son œuvre, preuve en est le tumulte de La Nuit Etoilée, qu’il aurait peinte depuis sa cellule d’internement. Mais on sait que le peintre porte un grand intérêt pour les ciels nocturnes, car ce n’est pas la première fois qu’il s’y intéresse dans ses œuvres. En effet, une année auparavant, en 1888, il peint la Nuit Étoilée sur le Rhône, qui met en scène la douceur d’une nuit.

La Nuit Étoilée : l’œuvre à la loupe

On est tout de suite pris par la luminosité saisissante de la lune, bien qu’elle garde cette lumière dans un espace assez restreint. On pense donc que l’artiste a souhaité mettre l’accent sur l’aspiration, plutôt que sur la projection de la lune. Le ciel, quant à lui, est d’un bleu terrifiant, contrastant avec le jaune de la lune et des étoiles, au nombre de 11 très exactement. Nous vous le disions, cette œuvre, la nuit étoilée, est le reflet de l’esprit turbulent de l’artiste. En témoignent les lignes courbes et tourbillonnantes des collines, des montagnes et du ciel, les bleus et les jaunes brillamment contrastés, ainsi que les grands cyprès semblables à des flammes et les coups de pinceau en couches épaisses.

Nuit Étoilée : les défis techniques

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Vincent Van Gogh s’intéresse au ciel nocturne parsemé d’étoiles. Le sujet présentait certains défis techniques que l’artiste souhaitait relever, notamment l’utilisation de couleurs contrastées et la peinture en plein air dans la nuit obscure. L’artiste a d’ailleurs évoqué ces difficultés à maintes reprises dans ses lettres à ses amis et à sa famille. Il parlait d’un thème prometteur mais assez problématique. Dans une correspondance avec le peintre Emile Bernard, Van Gogh confesse : « Un ciel étoilé, par exemple, c’est quelque chose que je voudrais essayer de faire. Mais comment y arriver à moins que je ne décide de travailler à la maison et à partir de l’imagination ? ». C’est précisément la manière dont l’artiste va opérer pour peindre La Nuit Étoilée. Mais il faut savoir que l’idée de peindre une scène à partir de l’imagination troublait Van Gogh, un artiste accoutumé à travailler à l’extérieur, devant le paysage qu’il représentait.

Laisser un commentaire