Comment faire de l’eau potable une priorité ?

Savez-vous que jusqu’à nos jours, il y a des milliards de personnes dans le monde qui n’ont pas encore accès à l’eau potable ? Et vu le développement démographique dans certaines régions du monde, la situation risque de s’empirer. Alors que peut mettre en place la société mondiale pour faire face à ce défi ? Comment peut-on fournir de l’eau propre et salubre et des installations sanitaires pour tous ? Les réponses avec Life ONG.

L’accès à l’eau potable en chiffres

D’après un nouveau rapport de l’OMS et l’UNICEF, plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, plus de 4 milliards ne possèdent pas de services d’assainissement et presque 3 milliards de personnes ne disposent pas d’installations de base. Dans ledit rapport, les deux organismes relèvent que des progrès considérables ont été réalisés en ce qui concerne l’accès à l’eau. Cependant, il reste encore du travail à faire pour combler les écarts. Il faut que les gouvernements redoublent d’efforts sinon, l’objectif de développement durable 2030 ne sera pas atteint.

L’accès à l’eau potable est un droit pour tous

Même si la résolution 64/292 de l’ONU de 2010 a bel et bien reconnu l’accès à l’eau potable et à l’assainissement comme un droit humain et si le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a affirmé ces droits dans le cadre du droit international, les systèmes d’approvisionnement en eau et assainissement restent très souvent négligés.

En 2017, lors de la Semaine mondiale de l’eau à Stockholm, les dirigeants à côté des experts des communautés scientifiques, sociales, gouvernementales et civiques du monde entier se sont mis d’accord sur la Déclaration de Stockholm de 2013, qui avait pour but de lancer un appel mondial pour un objectif de développement durable dédié à l’eau. L’énoncé comprend les objectifs suivants :

  • La nécessité d’établir un ODD spécifique sur l’eau afin de mettre en place des stratégies pour une répartition équitable et efficace de l’eau entre les différents consommateurs, pour assurer l’accès universel à une eau potable, saine et abordable.
  • L’accès à l’eau potable, à un prix abordable et à un assainissement approprié est un droit de l’Homme et l’accès universel devrait être réalisé d’ici 2030, voire avant.
  • La mobilisation des efforts des gouvernements, sociétés civiles et organisations mondiales pour atteindre l’objectif 2030.

Bien qu’il y ait beaucoup de bonnes idées pour mener à bien cet enjeu, nombre d’entre elles s’arrêtent à la phase de mise en œuvre, soit par manque de financement ou d’idées sur la façon de les concrétiser.  Par ailleurs, Life ONG a trouvé un moyen peu coûteux pour faire face à cette situation. L’organisation s’engage à installer des structures d’assainissement. Grâce à la collecte des dons et la réalisation des projets de micro développement, il est désormais possible pour un grand nombre de familles d’envisager l’avenir. Ce qui montre que les solutions existent bel et bien, mais elles doivent être financées et mises en œuvre.

Si vous aussi désirez faire une différence dans ce monde, nous vous invitons dans ce cas-là à prendre part des projets WASH de Life ONG.

Post Author: O-devis

Leave a Reply