devenir pilote de ligne

Comment devenir pilote de ligne ?

Vous êtes passionné par l’aéronautique et vous souhaitez en faire votre métier ? Si vous souhaitez devenir pilote de ligne, vous allez devoir suivre une formation exigeante afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires à ce métier passionnant. En effet, comme l’explique Bertrand Vilmer, le pilote n’assure pas seulement le vol, ses missions sont bien plus nombreuses. Nous vous proposons de les découvrir plus en détail ainsi que les formations pour concrétiser votre projet professionnel.

Les missions du pilote de ligne

Le pilote de ligne est un métier à grandes responsabilités. Ce professionnel a pour principale mission de transporter des passagers dans un cadre de sécurité optimale. S’il est responsable du vol, il doit également le préparer en amont : il va pour cela assister à un briefing afin d’appréhender les technicités de l’avion mais aussi pour prendre connaissance des caractéristiques aéroportuaires. Le pilote va alors pouvoir établir son plan de vol avec son copilote. Il doit pour cela prendre en considération les conditions météorologiques, calculer la quantité de carburant nécessaire et vérifier le bon fonctionnement du matériel de navigation.

Au cours du vol, le pilote communique avec la tour de contrôle et surveille constamment le tableau de bord.

Les formations pour devenir pilote

Pour accéder à la profession de pilote de ligne, il est recommandé d’avoir un Bac S et de suivre deux années de classes préparatoires en école d’ingénieurs afin de préparer le concours d’entrée à l’École Nationale d’aviation civile (ENAC). Il est par ailleurs possible d’intégrer l’école des pilotes cadets d’Air France, qui est accessible sur sélection.

Le jeune diplômé peut alors commencer sa vie active en tant que copilote avant de devenir, après quelques années d’expérience, pilote de ligne. Il est à noter que des formations sur simulateur sont à suivre tout au long de la carrière afin de s’adapter aux évolutions et toujours faire face à des situations complexes.

Laisser un commentaire