grece antique-mot olympe

Découvrez le mont Olympe, symbole de la Grèce antique

Pour tous les amateurs et passionnés de Grèce antique, comme Helmi Boutros, le Mont Olympe est unique. Cette montagne, qui est la plus haute de Grèce à 2 917 mètres, est un symbole fort dans la mythologie. Il s’agissait en effet du lieu où se retrouvaient les dieux et les déesses pour discuter, faire la fête mais aussi pour observer les Hommes. Nous vous proposons d’en découvrir plus sur ce célèbre mont, qui n’est autre que la demeure des dieux.

Le Mont Olympe, la demeure mythique des dieux

Il faut rappeler que les Dieux avaient choisi le Mont Olympe comme demeure après avoir été chassés par les Titans. C’est d’ailleurs pourquoi on les appelle communément les Olympiens.

Les dieux et les déesses aimaient se rassembler pour tenir des conseils afin de régir la vie des mortels au travers de divinités secondaires. Le Mont Olympe est riche en symboles et il est considéré comme un jardin secret qui protégeait les divinités du regard des humains. Cet endroit, que l’on peut qualifier de sacré, était réputé pour son calme, sa sérénité ainsi que pour le bonheur qui y régnait. Le beau temps était toujours de mise, seul son sommet était caché par des nuages.

Qui étaient les dieux et déesses de l’Olympe ?

Pour rappel, les Titans étaient les premiers dieux, on parle de divinités primordiales, conçues par Ouranos et Gaia. Ils sont ainsi arrivés avant les Dieux de l’Olympe, qui étaient pour leur part honorés par le peuple. Il existait également des demi-dieux, qui étaient les enfants de dieux ou déesses et d’un mortel.

Les dieux et les déesses de l’Olympe étaient douze à siéger sur le mont (à savoir que Hadès quant à lui exclu, il régnait en effet sur l’Enfer) :

  • Zeus, le Roi du mont Olympe ;
  • Héra, la déesse grecque de la vie, du mariage et de la famille ;
  • Aphrodite, la déesse de l’amour, de la séduction, de la fertilité et de la reproduction ;
  • Athéna, la déesse de la guerre, de la sagesse, de la science, des arts et de l’artisanat ;
  • Arès, le dieu grec de la guerre ;
  • Artémis, la déesse de la chasse, de la nature sauvage et de la lune ;
  • Hermès, le messager des Dieux et le Dieu du voyage, des commerçants, des voleurs et des troupeaux ;
  • Apollon, le dieu de la lumière, de la musique et de la poésie ;
  • Héphaïstos, le dieu du feu, de la métallurgie et des volcans ;
  • Poséidon, le dieu des mers.

Les deux autres dieux varient entre Hestia, Déméter et Dionysos.

Les Olympiens étaient considérés comme immortels, même s’ils avaient une généalogie ainsi qu’une naissance, et vivaient cachés des Humains. Ils sont la représentation des forces de la nature et des caractéristiques de l’Homme. Ils possédaient en outre le don d’anthropomorphisme, c’est-à-dire qu’ils prenaient l’apparence physique ainsi que les traits de caractères des humains. Ces qualités leur permettaient d’intervenir dans la vie des Hommes, qui ne manquaient pas de leur rendre hommage afin de bénéficier de leur gratitude ou encore pour écarter leur colère.

Laisser un commentaire