dispositif_girardin

Défiscalisation en territoires d’outre-mer : comment déclarer un Girardin industriel ou social ?

Le dispositif Girardin augmente la rentabilité de vos investissements dans les DOM-TOM à travers une défiscalisation intéressante. Toutefois, l’investissement réalisé doit être convenablement déclaré à l’administration fiscale pour faire l’objet d’une réduction. Voici la démarche à suivre pour y arriver.

Réunir les documents à fournir

Pour déclarer votre investissement en loi Girardin, vous devez remplir plusieurs formulaires et fournir de nombreuses pièces justificatives. Lors de la première année de mise en location, vous devez présenter une lettre d’engagement de location. Une déclaration 2042 en deux parties, une déclaration 2044 et une déclaration 2083 PART sont également exigées. L’imprimé 6652 vient compléter la liste des pièces à fournir.

La déclaration d’un investissement en territoires d’outre-mer s’effectue sur le site officiel du gouvernement français. Un imprimé fiscal 2041GE est mis à votre disposition pour vous permettre d’effectuer votre déclaration sans erreur. Toutefois, l’intervention d’un professionnel qualifié comme Financiere Magenta avis vous aidera à effectuer toutes les démarches de façon optimale.

Remplir convenablement les différentes déclarations

La déclaration 2042 IOM est la plus importante dans le cadre d’un investissement en Girardin industriel. La feuille de calcul qui l’accompagne sert à mentionner le montant de votre défiscalisation. La déclaration 2044 quant à elle permet aux propriétaires bailleurs de déclarer les loyers.

Elle prend en compte les revenus perçus depuis 2020 et sert à déduire les intérêts d’emprunts lorsqu’un crédit immobilier a été contracté pour réaliser l’investissement. La déclaration 2083 PART renseigne l’administration fiscale sur les détails de votre placement. Des informations comme le prix, la surface et le lieu d’acquisition du bien y sont consignées. Enfin, vous devez remplir l’imprimé 6652 pour bénéficier d’une exonération foncière sur les deux premières années d’investissement.

Vous connaissez désormais la démarche à suivre pour déclarer un investissement en loi Girardin. Il ne vous reste plus qu’à bénéficier des avantages de ce dispositif.

Laisser un commentaire