manager de transition

Fusion-acquisition : pourquoi faire appel à un manager de transition ?

Bien qu’elles soient de plus en plus récurrentes, nombre de fusions-acquisitions (FUSAC) n’aboutissent pas, ou se transforment en échec pour la société absorbante. Il faut savoir que ce type d’opérations est risqué pour l’entreprise, d’où la nécessité qu’elle soit accompagné par un manager de transition spécialisé en fusion-acquisition. Le point sur le sujet avec Jean-Marc Plutau.

Les enjeux de la fusion-acquisition

Généralement délicate, l’opération de fusion-acquisition d’entreprises, qu’elle ait lieu nationalement ou internationalement, a moins de chances d’aboutir plus la transaction est élevée. C’est ce qu’a montré une étude du cabinet McKinsey, portant sur plus de 2 500 opérations de fusion-acquisition annoncées entre 2013 et 2018. En effet, l’étude a révélé que le taux d’abandon pour des FUSAC entre 1 et 5 milliards de dollars est d’environ 10%, alors qu’il est de 20 à 35% pour des transactions supérieures à 10 milliards de dollars.

Il convient donc de se demander quelles sont les erreurs à éviter lors d’une fusion-acquisition ? Il y en a plusieurs. Premièrement, il ne faut pas aller trop vite. En effet, afin que tout se passe bien, il s’agit de préparer méticuleusement la première étape de la fusion-acquisition, et cela implique de travailler lentement au début. De plus, l’entreprise absorbante doit prendre en compte la culture, les clients et les process de l’entreprise absorbée.

Cela dit, ne pas aller trop vite ne veut pas dire aller trop lentement. Si l’intégration est trop lente, la fusion-acquisition ne fonctionnera pas, car les collaborateurs risquent de se désengager. Pour ce qui est de l’échange de donnée, il est recommandé de le réaliser 3 mois avant pour les PME, et 6 mois avant pour les grands groupes. Sur un autre registre, il s’agit de ne pas négliger la culture d’entreprise. Il faut savoir qu’un changement de culture d’entreprise nécessite généralement 2 ans. Il faut donc laisser un temps d’adaptation et d’intégration aux équipes pour qu’elles soient complètement opérationnelles.

Fusion-acquisition : les avantages à faire appel à un manager de transition

Vous l’aurez maintenant compris, les opérations de fusion-acquisition sont des opportunités qui risquent de ne pas se concrétiser, voire même se transformer en cauchemar en cas d’échec. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de solliciter les services d’un manager de transition. Celui-ci offre plusieurs avantages à l’entreprise dans le cadre d’une fusion-acquisition.

D’abord, il assure la continuité opérationnelle en étant disponible tout de suite, en plus d’apporter son expertise en fusion-acquisition grâce à son expérience. Par définition, un manager de transition est capable de gérer le changement et les crises qui y sont liées, et possède aussi une vision objective et nouvelle de la situation. Par ailleurs, il est tout à fait capable de mener une négociation de fusion-acquisition, et de déterminer les conditions de réussite de la transaction, les leviers du changement et les actions à réaliser. En outre, il s’adapte à la situation et peut rester en mission aussi longtemps que nécessaire, selon les besoins de l’entreprise.

Laisser un commentaire