La fleur de l'artisanat français des arts de la table

La fleur de l’artisanat français des arts de la table

Si la France est reconnue dans le monde entier pour sa gastronomie, elle l’est également pour tout ce qui a trait à l’art de la table. Ce dernier représente un véritable savoir-faire et savoir-vivre français qui permet de contribuer pleinement au rayonnement de l’Hexagone à l’international. Synonyme de plaisir, de raffinement et d’élégance, l’art de la table est le joyau de l’artisanat français. Nous vous proposons de découvrir plus en détail ce symbole de l’excellence à la française.

L’art de la table ou le savoir-faire français

La gastronomie française est réputée pour son excellence mais également pour la maîtrise du savoir-vivre qui lui est rattachée. En effet, l’élégance à la française passe par un protocole concernant le dressage d’une table dans les règles de l’art.

Recevoir des convives est ainsi l’occasion de mettre en scène la table. L’ensemble des éléments est minutieusement installé selon une scénographie délicate accompagnée parfois, comme le souligne Hugues Lallemand, de « techniques incroyables, spectaculaires et précises » : flambage, découpe, cloche… L’art de la table offre une toute autre dimension aux repas qui sont alors sublimés.

Les codes de l’art de la table

L’art de la table est intrinsèquement lié à l’artisanat français. De grands noms ont contribué à élever cet art au rang de savoir-faire exceptionnel à l’image de la marque de luxe Baccarat avec ses sublimes produits en cristal, la porcelaine de Limoges de Bernardaud ou encore l’orfèvrerie de la maison Christofle.

Ces produits d’exception font de l’art de la table un véritable cérémonial. Hugues Lallemand rappelle à ce sujet qu’une table est disposée selon des codes précis, à commencer par la nappe qui se doit d’être repassée si elle est ronde, tandis qu’il est recommandé de laisser les plis apparents dans la longueur pour une nappe rectangulaire.

Les assiettes, de préférence en porcelaine, peuvent se décliner selon plusieurs formes : assiette à soupe, plate, à dessert… Une assiette de présentation, idéalement de 24 cm de diamètre, fait également partie du décor. Du côté des couverts, il convient là encore de suivre le protocole, à savoir de placer de chaque côté de l’assiette :

  • de droite à gauche : la cuillère à soupe, le couteau à entrée, le couteau à poisson, le couteau à viande ;
  • de gauche à droite : la fourchette à entrée, la fourchette à poisson, la fourchette à viande ;
  • devant l’assiette : la fourchette à dessert, la cuillère à dessert, le couteau à fromage ;
  • en haut, à droite de l’assiette, de gauche à droite : le verre à eau, le verre à vin rouge, le verre à vin blanc, la flûte de champagne ;
  • en haut, à gauche de l’assiette : l’assiette à pain et le couteau à beurre.

La serviette, pour sa part, est soigneusement pliée dans l’assiette dans le cadre d’un  déjeuner ou pliée et placée à gauche des fourchettes à l’occasion d’un dîner.

Élégance et raffinement sont ainsi les maîtres-mots de l’art de la table à la française.

Laisser un commentaire