hausse des prix de l'immobilier

La hausse des prix de l’immobilier en Suisse

En Suisse la pandémie du Covid-19 n’a en aucun cas impacté les prix de l’immobilier qui connaissent une hausse constante ! En effet, alors que dans d’autres pays européens le domaine foncier a enregistré une baisse sensible, il n’en est rien dans la Confédération, où ce dernier surfe sur une vague plutôt positive au niveau de la demande. Décryptage !

Une hausse qui concerne tous les types d’habitation

Tous les types d’habitation sont concernés par la hausse du prix de l’immobilier en Suisse. Une hausse qui ne date pas d’hier et qui perdure encore. Ainsi, nous remarquons qu’en une décennie seulement, le prix moyen d’une villa a augmenté de 26%. Celui d’un appartement en PPE a quant à lui augmenté de 15%.

Dans tout le pays, les investisseurs comme Ralph Kattan ont constaté l’augmentation du nombre de maisons dont le prix dépasse le 1 million de francs suisse. La moyenne nationale se situe aujourd’hui autour de 1,15 million de franc suisses.

De ces données nous déduisons que la demande est toujours là et que les Suisses continuent de privilégier leur confort au prix que peut leur coûter un investissement immobilier.

Par quoi s’explique cette hausse ?

Interrogé sur la raison de la hausse des prix de l’immobilier en Suisse, Martin Waeber, le directeur général de ImmoScout24 a déclaré : « Le coronavirus a poussé de nombreuses personnes à réévaluer leur situation de vie, les incitant à avoir plus d’espace, une surface habitable accrue et, si possible, être propriétaire. Les prix ont donc subi une pression à la hausse ».

Il s’agit d’une donc là d’une bonne nouvelle pour les promoteurs immobiliers suisses, puisqu’ils peuvent poursuivre leur dynamique de construction sans se préoccuper des répercussions économiques liées au Covid-19. Des répercussions qui ont plus poussé les Suisses à acheter davantage qu’autre chose.

 

Laisser un commentaire