véhicule electrique

Le point sur le marché des ventes de véhicules hybrides et électriques

A l’heure de la transition énergétique, du réchauffement climatique, de l’éco responsabilité, les professionnels de l’automobile notent de profonds changements dans les habitudes de consommation de leurs clients. Comme le souligne Ewigo, il est d’avis que ces derniers se tournent ainsi de plus en plus vers les véhicules électriques et hybrides qui semblent répondre à ces nouvelles attentes. Un baromètre portant sur ce type de véhicules vient d’être récemment publié. Nous vous proposons de le découvrir en détail dans cet article.

Focus sur les différentes technologies de véhicules électriques et hybrides

Les Battery Electric Vehicle (BEV) se caractérisent par des batteries de grande capacité. En effet, ces véhicules utilisent la force électromotrice du moteur électrique. C’est pourquoi ils doivent être immobilisés plusieurs heures afin d’être rechargés grâce à une borne fixe.

Les Extended Range Electric Vehicle (EREV) sont entièrement électriques mais ils sont équipés d’un moteur thermique avec un alternateur qui permet de recharger les batteries tout en roulant.

Enfin, l’hybride rechargeable, ou Plug-in Hybrid Electric Vehicle (PHEV), utilise un moteur thermique ainsi qu’un moteur électrique. Il est possible de recharger les batteries grâce à un alternateur ou à une borne.

Une croissance constante des véhicules hybrides rechargeables et électriques

L’association nationale pour le développement de la mobilité électrique, l’Avere-France, a récemment publié son rapport portant sur la vente de véhicules hybrides et électriques en France en avril 2021.

Sans grande surprise, on note avant toute chose une forte croissance des immatriculations de véhicules hybrides rechargeables et électriques en comparaison avec le mois d’avril 2020. Ainsi, ce marché représente aujourd’hui une part de près de 12 % avec 21 690 véhicules électriques et hybrides rechargeables (PHEV) immatriculés au cours du mois d’avril 2021. Depuis le début de l’année, ce chiffre s’élève à 86 461 véhicules, soit 122 % par rapport à la même période sur l’année précédente. L’Avere-France note qu’il s’agit du 6e mois consécutif où la croissance dépasse les 10 %.

Le palmarès du baromètre de l’Avere-France

L’étude montre par ailleurs que les marques françaises ont particulièrement la cote pour les voitures électriques. La Peugeot e-208 est ainsi la première voiture avec 1 537 nouvelles immatriculations, suivie par la Renault Zoé (1 265), la Fiat 500, la Renault Twingo (679) puis la Mini Cooper SE (592).

Pour les voitures hybrides rechargeables, c’est le SUV 3008 de Peugeot qui arrive en tête avec 1 726 immatriculations. On retrouve ensuite le Mercedes GLC (606), le Citroën C5 Aircross (587), le Renault Captur (585) puis le Volvo XC40. D’autres modèles risquent de rejoindre ce palmarès, comme notamment le Renault Arkana, un SUV coupé sportif avec une version hybride rechargeable qui vient d’arriver dans les concessions.

Les deux roues sont également évoqués dans cette étude. Ils enregistrent également une croissance particulièrement conséquente, avec + 268 % en seulement un an (soit 3 412 nouvelles immatriculations). Parmi les modèles actuellement les plus prisés, le scooter électrique NIU N-Lite est particulièrement courant avec 1 027 immatriculations.

Laisser un commentaire