voitures éléctriques

Le point sur le marché des véhicules électriques en France

 

Une étude réalisée par OnePoll, qui est membre de l’association ESOMAR, a dressé un bilan du marché des voitures électriques en France. Mille adultes ont été à cette occasion interrogés entre le 9 et le 15 avril 2021. En effet, si ce marché se développe de plus en plus selon l’avis de Prestige Cars, il n’en reste pas moins que certains freins subsistent, notamment en matière de prix, de diversité des modèles ou encore de système de recharge. Le point en détail dans cet article.

Une volonté de transition fragilisée par certains freins

OnePoll a mené une enquête pour le compte de Reichelt Elektronil, un des distributeurs en ligne d’électronique les plus influents en France.

Il est avant tout à noter que le marché des véhicules électriques enregistre actuellement une demande croissante. Les consommateurs ont en effet pris conscience des enjeux environnementaux et énergétiques. Toutefois, l’étude met en exergue le besoin des consommateurs à être accompagnés dans cette transition. S’ils souhaitent en effet tout mettre en œuvre pour préserver l’environnement, ils regrettent certains manquements qui les freinent pour franchir le pas et se détourner des modèles de voiture classiques pour privilégier l’électrique.

Les craintes des Français quant aux véhicules électriques

L’étude menée sur les attentes des consommateurs dans le cadre des véhicules électriques a ainsi mis en avant le besoin de renforcer les infrastructures en la matière, notamment au niveau des stations de recharge. Les interrogés font part de leur souhait de voir les collectivités locales et le gouvernement s’engager de manière plus significative afin que les équipements nécessaires à la recharge de voiture électrique soient plus nombreux.

69 % des sondés estiment ainsi que les bornes de recharge ne sont à ce jour pas suffisamment répandues en France. En outre, 53 % trouvent que les coûts d’utilisation inhérents aux bornes de recharge publiques sont assez opaques et ne sont pas suffisamment clairs. Il faut en effet souligner que seulement 29 % possèdent une borne de recharge de voiture électrique à domicile, tandis que 25 % en ont une sur leur lieu de travail. Les Français pensent également que les constructeurs doivent améliorer les dispositifs de temps de recharge car 63 % d’entre eux trouvent que les véhicules électriques sont encore trop longs à être rechargés.

Les Français ont par ailleurs conscience que l’essor des véhicules électriques évoluera avec la croissance en production d’électricité, rendue possible par d’importants investissements notamment dans les énergies solaires et éoliennes (49 %). 30 % des interrogés évoquent également les centrales nucléaires et 15 % font part de la nécessité d’un effort collectif afin de valoriser une utilisation économique.

Du côté des constructeurs, des attentes sont à noter en matière de performance au niveau des batteries. Les Français, qui sont 54 % à ne plus craindre de panne électrique, font toutefois part,  pour 63 % d’entre eux, de leur inquiétude quant à la capacité des batteries, estimée trop faible. De plus, 52 % craignent la perte trop rapide de la capacité de stockage et 30 % déplorent le fait de ne pas pouvoir rouler aussi vite qu’avec une voiture traditionnelle.

Enfin, près de 55 % des personnes interrogées déclarent que le coût des véhicules électriques reste un frein majeur malgré leur volonté de passer à l’électrique pour des raisons environnementales (55 %).

Laisser un commentaire