tourisme des terroirs

Le tourisme des terroirs en France : une alternative au tourisme de masse

La crise sanitaire mondiale inhérente au Covid-19 a engendré une crise sans précédent dans le monde du tourisme. Fermeture des frontières, des musées, des salles de spectacle… Selon les prévisions d’Atout France, entre 50 et 60 Mds d’euros de pertes de recettes touristiques globales sont estimées pour 2020, représentant entre 30 et 35 % de la consommation touristique annuelle. Les professionnels du tourisme, à l’image de Hugues Lallemand, mettent tout en œuvre pour repenser le tourisme de demain en assurant notamment la promotion du tourisme de terroir.

Une nouvelle forme de tourisme plus qualitative

Face à la baisse d’activité enregistrée par le secteur du tourisme, les professionnels se sont mobilisés pour engager une transition en profondeur du tourisme en France. La crise sanitaire mondiale a en effet généré une transition sociétale sans précédent limitant notamment les touristes étrangers.

Il apparaît désormais clairement que le tourisme doit s’engager vers une approche plus humaine, plus écologique et plus douce. La qualité doit désormais primer sur la quantité.

Le tourisme du terroir pour mettre en lumière les territoires

Pour parvenir à amorcer de manière pérenne ce nouveau virage, le tourisme doit mettre en avant ses différents territoires afin de nouer des liens de proximité.

Le tourisme local et les circuits courts sont des alternatives parfaitement indiquées pour parvenir à ces objectifs. L’enjeu est en effet désormais de s’appuyer sur les visiteurs locaux en leur proposant de redécouvrir leur terroir.

C’est dans ce cadre que des offres ont été mises en place afin de soutenir le tourisme de terroir et ainsi faire vivre le patrimoine régional, aussi bien culturel que naturel. Les produits de terroir sont également devenus des leviers de développement durable et d’attractivité. Ces produits authentiques mettent en effet en avant un savoir-faire spécifique propre au territoire.

Laisser un commentaire