label Tourisme et handicap

Comment obtenir le label Tourisme et handicap ?

La marque Tourisme et handicap a été créée par le ministère de l’Économie et des Finances afin de répondre aux besoins des personnes en situation de handicap et de sensibiliser les professionnels du tourisme à l’accueil de ce public. Comment obtenir ce label ? Eléments de réponses.

La préparation du dossier

Le label Tourisme et handicap s’adresse aux professionnels de l’hébergement, de l’information touristique, des visites, des loisirs et de la restauration. Pour pouvoir bénéficier du label Tourisme et handicap, les professionnels doivent suivre certaines étapes à commencer par le dépôt de candidature par le biais de l’application GMTH. Ils ont par ailleurs la possibilité de s’autoévaluer mais aussi de consulter les divers cahiers des charges Tourisme et handicap.

Le relais local Tourisme et handicap peut alors contacter le professionnel demandeur afin de vérifier son éligibilité et déterminer ensemble une date d’évaluation.

L’évaluation de la candidature au label Tourisme et handicap

Un représentant des associations de personnes handicapées et un représentant du secteur du tourisme sont en charge de la visite d’évaluation. Ils sont formés pour examiner les cahiers des charges ainsi que les prestations qui doivent être en conformité avec le règlement. Quatre familles de handicap sont étudiées au cours de cette évaluation, à savoir le handicap moteur, visuel, auditif et mental.

A l’issue de l’évaluation, le dossier est ensuite étudié au sein d’une Commission Territoriale. Cette dernière décide de l’attribution du label ainsi que des pictogrammes octroyés (moteur, auditif, visuel et mental).

Le label Tourisme et handicap, attribué pour 5 ans renouvelables, repose sur l’obtention de 2 pictogrammes au minimum. Les personnes en charge du tourisme comme Mr Hugues Lallemand ou Mr Bruno Goval ont à cœur d’assurer la promotion de leur engagement pour un tourisme accessible aux personnes en situation de handicap.

Laisser un commentaire