voiture occasion

Les étapes pour acheter sereinement votre voiture d’occasion

Vous souhaitez acheter un véhicule d’occasion ? Vous allez avoir le choix parmi de nombreux modèles, le marché de l’occasion se porte en effet à merveille ! Toutefois, avant de réaliser une transaction, vous devez réaliser quelques étapes de vérification afin de vous assurer de la qualité du véhicule. En effet, d’après l’avis d’Ewigo, certains vendeurs ne font pas toujours preuve de transparence… Il est alors important de savoir sur quels points porter votre attention.

#1 Le choix du type de vendeur

Pour acheter une voiture d’occasion, vous allez pouvoir passer par un particulier ou par un professionnel.

Si vous avez du temps ou si vous recherchez une voiture assez « âgée » à un prix moindre, vous allez pouvoir éplucher les petites annonces pour étudier les offres proposées par les particuliers. Cette démarche va toutefois vous demander du temps et un minimum de connaissances.

Cas échéant, vous pouvez également faire appel à un professionnel qui possède une flotte de modèles et surtout, une expertise dans le domaine. L’achat est plus simple mais aussi plus sécurisé, notamment par la présence de garanties.

#2 Les documents administratifs à demander

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, le vendeur va devoir vous remettre certains documents. C’est notamment le cas pour :

  • La carte grise : pensez à vérifier qu’elle est bien au nom du vendeur et que les numéros de série indiqués soient conformes à ceux de la voiture. Le vendeur doit la barrer avec la mention « Vendu le… » et la signer ;
  • Le certificat de cession : ce document est à demander via un formulaire (Cerfa 15776*01), le vendeur en garde un exemplaire et l’acheteur aussi ;
  • Le certificat de situation ou de non-gage : ce document, qui est gratuit, vous permet de vérifier que le véhicule n’est pas gagé, ni volé. C’est également le moyen de savoir s’il y a pas des amendes en cours ;
  • Le contrôle technique : il est obligatoire pour les véhicules de plus de 4 ans et est à réaliser tous les 2 ans. Toutefois, dans le cadre d’une vente de véhicule d’occasion, il est à réaliser par le vendeur dans les 6 mois qui précèdent la transaction. Il permet de vous assurer de l’entretien apporté à la voiture et va faire mention d’éventuels « défauts secondaires » qu’il faudra alors chiffrer pour les prendre en considération dans la négociation ;
  • Le carnet d’entretien et la notice complète du véhicule : cela vous permettra de voir les réparations effectuées.

#3 Les points de contrôle sur le véhicule

Vous allez devoir prendre le temps de bien étudier la voiture d’occasion (n’hésitez pas à vous faire accompagner par quelqu’un qui a certaines connaissances automobiles).

Cela va commencer par l’extérieur : l’aspect général est un bon indicateur du soin apporté au véhicule. Soyez à l’affût d’éventuels coups, bosses ou traces de rouille qui peuvent laisser présager des réparations assez lourdes. Et n’oubliez pas non plus d’observer le bas de caisse ainsi que le toit !

Côté intérieur, vous allez passer au crible tous les équipements : état des sièges, contrôle des feux, clignotants, chauffage/climatisation, klaxon, vitres… Vous devez absolument tout essayer !

#4 Le moment d’essayer le véhicule

Une fois le tour du véhicule effectué, vous allez pouvoir l’essayer ! C’est une étape primordiale qui va, d’une part, vous permettre de vérifier que vous êtes à l’aise avec le véhicule, mais aussi de déceler d’éventuels problèmes. Soyez attentifs aux bruits et aux sensations : embrayage, accélération, frein, fumée…

 

Laisser un commentaire