Nicolas-Bianciotto

Les livres, des objets d’art

La célèbre galerie Gagosian, l’une des plus importantes d’art contemporain, vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle maison d’édition, Picture Books. Les livres de fiction qui y seront présentés vont recevoir au préalable la contribution d’artistes contemporains. Un point important quand on sait, comme le rappelle Nicolas Bianciotto, que Gagosian considère les livres comme des œuvres d’art.

Une collaboration inédite entre les écrivains et les artistes

Nicolas-Bianciotto

Picture Books a pour principale ambition de mettre en lumière la corrélation entre l’art et la fiction. Emma Cline, qui est à l’origine de ce label littéraire, explique qu’ « alors que les écrivains s’intéressent souvent à l’art et aux artistes sous la forme d’un essai dans un catalogue ou d’une critique, il n’existait pas de tribune équivalente permettant aux artistes de réagir à une œuvre de fiction ».
C’est dans ce contexte que la romancière a invité plusieurs artistes et écrivains à venir collaborer ensemble avant la sortie d’un roman. Les artistes ont alors une totale liberté pour créer une image qui soit en lien avec l’histoire du livre. Cette représentation sera par la suite insérée dans l’ouvrage sous forme de poster.

Créer des images pour illustrer une réponse à une œuvre littéraire

C’est Peter Mendelsund, directeur de la création pour The Atlantic, qui va concevoir les couvertures des livres publiés par Picture Books. Le label publiera dans un premier temps « Grand Canyon, Inc. » de Percival Everett (accompagné d’une photographie de Monument Valley, issue de la série « Original Cowboy » de Richard Prince) et « My New Novel » d’Ottessa Moshfegh (avec une peinture à l’huile d’Issy Wood « The down payment »).
L’enjeu de cette approche artistique est de donner un nouveau souffle au secteur des beaux livres et de le dynamiser suite à une année difficile du fait de la crise sanitaire. Créer des images en réponse à des œuvres littéraires va en effet donner une nouvelle dimension à l’édition.

Laisser un commentaire