john dodelande

John Dodelande et Ai Weiwei, une relation de longue date

L’art n’a pas de frontière. Pour preuve, John Dodelande, homme d’affaires français et grand collectionneur d’art, a succombé à l’art contemporain chinois (Ai Weiwei, Liu Wei, Lu Yang…) . Il a également été conquis par la Géorgie où il s’est désormais installé. Il ne cesse de partir à la découverte d’artistes afin de les faire connaître à travers le monde. C’est ainsi qu’il a croisé la route d’Ai Weiwei, mais aussi de nombreux autres artistes plus talentueux les uns que les autres. Il a ainsi décidé d’organiser, en collaboration avec Ami Barak, conservateur et critique d’art de renom, une extraordinaire exposition.

Une exposition collective dédiée aux artistes contemporains chinois

John Dodelande et Ami Barak ont mis en place une exposition afin de mettre en lumière les artistes contemporains chinois. Pour cela, ils ont sélectionné des artistes éclectiques afin de rendre hommage à cette nouvelle génération d’artistes qui sont à leurs yeux les « témoins de ce que représente ce nouveau siècle ».

Ai WeiWei, Liu Wei ou encore Hu Xiaoyuan sont en effet des artistes reconnus pour leur art, qui fait écho à une critique de la société, sans tabou.

Un hommage aux étoiles artistiques montantes

L’exposition « Constellation », qui se tient à la Georgia National Gallery de Tbilissi, est une ode au dynamisme artistique portée par cette jeune génération. John Dodelande explique avoir choisi ce nom pour rappeler ce regroupement d’artistes qui sont tels des étoiles de la scène artistique contemporaine chinoise.

Le collectionneur d’art montre ainsi tout son attachement et son soutien à ces artistes, notamment Ai Weiwei dont les œuvres sont décrites comme des « installations, qui tendent souvent vers un dialogue conceptuel et stimulant entre le monde contemporain et les modes de pensée et de production traditionnels chinois ». Au travers de ses œuvres, Ai Weiwei propose au spectateur sa vision ainsi qu’une critique de la société moderne. L’artiste a reçu de nombreux prix et est désormais reconnu par la scène internationale.

Par cette exposition « Constellation », ainsi que le choix de la Géorgie comme point de départ, John Dodelande  montre sa conviction que l’art ne se limite aux seules galeries mondialement connues. C’est aussi l’occasion de montrer que la Chine compte désormais dans le paysage artistique, qui était jusqu’alors dominé par les Etats-Unis. Cette exposition donne ainsi une dimension internationale à l’art, un véritable renouveau et un nouveau chemin…

Laisser un commentaire