exposition dali

L’exposition Dalí à l’Atelier des Lumières

Il semblerait que la culture soit de nouveau bientôt accessible ! Selon les dernières mesures, les musées devraient ouvrir leurs portes à compter du 19 mai prochain, l’occasion de redécouvrir ces hauts lieux d’art et de culture. Les amateurs, à l’image de Nicolas Bianciotto, pourront ainsi visiter, après des mois d’attente, de fabuleuses expositions comme l’exposition immersive de l’Atelier des Lumières dédiée à Dalí.

L’exposition « Dalí, l’énigme sans fin » à l’Atelier des Lumières

Salvador Dalí est bien évidemment une référence pour les amateurs d’art. Et l’Atelier des Lumières, un centre d’art numérique situé à Paris, nous réserve une surprise des plus agréables : une exposition immersive mettant à l’honneur l’artiste catalan, « Dalí, l’énigme sans fin ».

Cette exposition s’était déjà tenue aux Carrières de Lumières aux Baux de Provence. Le visiteur va vivre une réelle plongée sensorielle au cœur des œuvres de Dalí dans une ambiance hypnotique sous fond de musique de Pink Floyd. C’est l’occasion de prendre la pleine mesure du talent de celui qui est surnommé « El Divino » du fait de son caractère quelque peu narcissique mais aussi pour son côté excentrique grâce auquel il savait si habilement marier les couleurs, les formes…

Une rétrospective surprenante pour un nouveau regard sur les œuvres de Dalí

Avec l’exposition « Dalí, l’énigme sans fin », le visiteur peut découvrir, ou redécouvrir, les œuvres de l’artiste, que ce soit de sa période cubiste, impressionniste ou surréaliste, ses thématiques religieuses…

Ce ne sont pas moins de 60 ans de création qui sont exposés ! Il faut dire que Dalí était particulièrement prolixe, il disait d’ailleurs qu’il n’y a « pas de chef-d’œuvre dans la paresse ». Sculptures, peintures, gravures, photographies, dessins, films… L’artiste était un véritable touche à tout.

Le visiteur est mis en face du caractère loufoque de l’artiste à la célèbre moustache mais aussi de son appétence pour le surnaturel et sa passion pour sa femme Gala qui était sa muse. La scénographie offre un univers troublant qui fait pleinement écho au mystère qui entoure Dalí. Les œuvres sont en effet animées et déployées sur les murs (jusqu’à 10 mètres) et sur les sols. Ce nouveau regard sur les œuvres permet d’observer avec attention les traits et coups de pinceau mais aussi les différents jeux de matières.

Si vous souhaitez vous plonger avec plaisir dans « La Persistance de la Mémoire », « Visage de Mae West pouvant être utilisé comme appartement surréaliste », « Léda Atomique » ou encore « La tentation de Saint Antoine », ne manquez pas l’exposition « Dalí, l’énigme sans fin ». Vous aurez en outre l’occasion de découvrir dans le même temps à l’Atelier des Lumières une exposition dédiée à un autre génie artistique : Antonio Gaudí, qui n’était autre qu’une source d’inspiration pour Dalí. Cette exposition immersive rend hommage pendant près d’une dizaine de minutes à l’artiste. Le visiteur peut ainsi voyager dans le Parc Güell, la Casa Batlló, la Casa Milà ou encore la célèbre Sagrada Família.

Laisser un commentaire