Linux, désormais plus simple à installer sur Windows 11

Windows 11 : Linux, désormais plus simple à installer

Après plusieurs années de rude compétition entre Windows, Linux ainsi que MacOS, Microsoft a décidé de changer radicalement de ligne de conduite en offrant une intégration simplifiée de GNU/Linux dans Windows. L’objectif est en effet de faciliter les changements d’environnement pour les développeurs mais surtout d’éviter l’installation d’un dual boot, comme le souligne Ralph Kattan expert à Genève. Nous vous proposons de découvrir cette évolution plus en détail.

Windows 11 et Microsoft Store, pour une installation simplifiée de Linux

Pour rappel, il était jusqu’à présent nécessaire de passer par les composants en option de Windows pour installer le Windows Subsystem for Linux (WSL). Il fallait également effectuer un redémarrage système et aller chercher du côté des options avancées. Une procédure plutôt lourde qui demandait patience et persévérance même aux plus aguerris !

La démarche est désormais nettement plus simple et rapide. Pour cela, Microsoft a en effet mis sur son store une fonction adaptée. Il est toutefois à noter que cette dernière va tout de même nécessiter plus de 400 Mo de téléchargement. Un point à prendre en considération.

Des évolutions pour simplifier le Windows Subsystem for Linux

Dans les faits, lorsqu’un utilisateur aura installé WSL, il aura l’opportunité de choisir entre de multiples distributions disponibles sur le Microsoft Store, comme notamment Kali Linux mais aussi Ubuntu, Alpine WSL ou encore Debian.

Il est ici important de rappeler que le Windows Subsystem for Linux a connu de nombreuses évolutions au cours des dernières années, avec notamment une intégration pleine de l’arborescence de fichiers GNU/Linux directement au sein de l’explorateur de fichiers Windows. L’enjeu était alors de faciliter le transfert des documents d’un espace à un autre. De plus, WSL possède aujourd’hui des applications avec une réelle interface graphique.

En outre, il faut savoir que dorénavant, les mises à jour s’effectueront par le Microsoft Store en lieu et place d’être synchronisées avec les mises à jour du système (qui sont au demeurant beaucoup plus lourdes).

Concernant les distributions Linux du Microsoft Store, Microsoft s’est engagé à continuer à mettre à jour le projet si jamais l’utilisateur possède d’ores et déjà WSL avec l’installation classique. Toutefois, la marque souhaite bien évidemment avant tout privilégier l’installation via son Microsoft Store.

Grâce à cette évolution sous Windows 11, Linux est ainsi devenu plus simple à installer qu’une application !

Laisser un commentaire