Marteau en bois de juge

Bien choisir et rémunérer un avocat

Un homme averti en vaut deux, dit un dicton populaire. Aussi, un homme sage doit connaître ses droits et s’assurer de leur respect. Dans cette optique, nous vous proposons cet article qui vous permettra de comprendre comment bien choisir un avocat, tant sur le plan de la compétence que de la rémunération.

Pourquoi choisir un avocat ?

Le choix de son avocat n’est pas un sujet simple. En effet, l’avocat est la personne qui assure la défense de son client face à la justice. La vie étant pleine de surprises, nul ne peut savoir ce qu’elle lui réserve. On n’est jamais assez préparés face aux éventualités. Si vous avez un petit budget, essayez de trouver un avocat avec aucun honoraire à avancer, sinon vous risquez de devoir débourser une somme conséquente ne serait-ce que pour ouvrir le dossier et pour que votre avocat l’étudie. Les modes de rémunération seront expliqués dans la deuxième partie de cet article.

Les circonstances qui vous amènent à choisir un avocat sont généralement mauvaises (conflit, accident, besoin de se défendre) et il va de soi qu’il n’est jamais simple d’avoir les idées claires dans ce genre de situation. La première chose à laquelle faire attention est donc la spécialisation de votre avocat. Vous êtes en conflit pour un divorce, la garde d’un enfant, une pension alimentaire ? Tournez vous vers un avocat spécialisé en droit de la famille. Vous avez des conflits de voisinage sur la construction d’un muret, ou la distance d’une haie, ou encore une nuisance induite par la construction d’un bâtiment voisin, tournez vous vers un avocat spécialisé en droit immobilier. Chaque affaire a sa spécialité et chaque avocat également. Prenez-donc un défenseur qui connaît votre sujet sur le bout des doigts.

Quel est le coût d’un avocat ?

S’il est important de savoir que le recours à un avocat est obligatoire dans certaines circonstances, il l’est bien plus de savoir les différents tarifs d’un tel service. Car, il vaut mieux prévenir que guérir. De même, être informé évite les situations désagréablement embarrassantes. D’entrée de jeu, il faut savoir que le coût d’un avocat ne peut être fixé à l’avance. L’avocat fixe ses honoraires selon la nature des affaires qui lui sont confiées. Ainsi, une centaine d’euros suffit pour certains services tandis que pour d’autres il faut prévoir des milliers d’euros. Difficile de prévoir !

Comment rémunérer un avocat ?

La rémunération d’un avocat comprend une partie réglementée (émoluments, droit de plaidoiries, débours) et une partie libre comprenant les honoraires eux-mêmes de l’avocat. On peut soit le rémunérer sur la base de tarifs horaires préalablement définis ou sur la base d’un tarif forfaitaire. Notons que le deuxième choix s’applique généralement aux processus standards. Enfin, on peut également opter pour une rémunération basée sur un abonnement si l’on emploie récurremment les services dudit avocat. Notons qu’une rémunération additionnelle liée au résultat des démarches est également envisageable. Il s’agit des honoraires de résultat !

Laisser un commentaire