formations-geopractie

Comment devenir géobiologue ?

Avez-vous entendu parler de la geopractie ou de la géobiologie ? Difficile d’en être autrement car cette technique permet en effet de rééquilibrer le réseau électromagnétique terrestre. Et ce sujet est on ne peut plus au cœur de l’actualité : nous sommes en effet entouré par de nombreuses ondes, qu’elles soient naturelles ou industrielles comme avec la 5G. Mais comment devient-on géobiologue ? Réponse dans cet article.

Le choix de votre formation de géobiologue

Le métier de géobiologue consiste à étudier les différentes interactions entre les ondes qui entourent un lieu. Pour cela, il est nécessaire de posséder un large panel de compétences qu’il est possible d’acquérir au cours d’une, ou de plusieurs, formation(s) et stage(s).

Il est en effet important de suivre un cursus complet, la géobiologie étant une discipline complexe. Il est également primordial de mettre ces connaissances fraîchement acquises en application sur le terrain, d’où la nécessité d’effectuer des stages.

Vous constaterez rapidement qu’il existe de nombreuses formations en géopractie. Il est alors nécessaire de bien vous renseigner en amont sur les contenus et de les comparer afin de vous assurer que toutes les disciplines inhérentes à la géobiologie soient bien incluses au programme. Cela passe notamment par la bio électricité, l’expertise de l’habitation, la découverte des réseaux, les outils de détection, la radiesthésie, le traçage d’un terrain, les pollutions électromagnétiques, etc.

Il est ainsi recommandé d’opter pour un baccalauréat scientifique (S) avant de suivre un BTS Géologie appliquée et de poursuivre éventuellement avec une licence en Sciences et Technologie. Pour plus de spécialisation, il est également possible de continuer votre parcours avec un Master recherche en Sciences de la Terre et de l’Univers par exemple. Il est à noter que certaines écoles d’ingénieurs spécialisées en géobiologie proposent également des cursus.

L’importance des stages en géobiologie

Au-delà des modules de formation, vous devez par ailleurs veiller à son aspect professionnalisant. La mise en pratique est en effet une composante essentielle de votre parcours. Vous avez ainsi l’occasion de découvrir en conditions réelles votre futur métier de géobiologue.

Renseignez-vous ainsi sur la tenue de stages dans votre formation, qu’ils soient d’initiation ou de formation. Vous aurez ainsi l’occasion de bénéficier des conseils d’un Maître qui partagera avec vous son expérience.

A l’issue de votre parcours, vous serez ensuite inscrit dans la liste du label Geobios et répertorié dans toute la France.

Laisser un commentaire