achat voiture occasion

Comment obtenir un bon prix lors de l’achat de votre véhicule d’occasion ?

Si vous êtes actuellement à la recherche d’une voiture d’occasion, cet article va certainement vous intéresser ! Si le marché de l’occasion séduit par ses tarifs plus attractifs que dans le neuf, il faut en effet savoir que vous allez également pouvoir négocier ce prix grâce à quelques techniques. Selon Ewigo, il convient toutefois de bien vous renseigner en amont, notamment en consultant les côtes automobiles, afin de rester au plus près du prix du marché. Nous partageons avec vous dans cet article quelques conseils afin d’obtenir un bon prix pour votre voiture d’occasion.

Prendre tous les renseignements en amont

Que vous passiez par un concessionnaire ou directement par un particulier, il est avant toute chose important de prendre toutes les informations nécessaires portant sur le modèle du véhicule convoité. Vous devez pour cela demander au vendeur les références exactes pour pouvoir ensuite consulter les différentes cotes du marché (comme l’Argus par exemple). Il est également recommandé de comparer les tarifs des différentes offres pour avoir un bon ordre d’idée sur les prix pratiqués.

Sachez que vous allez devoir faire preuve de patience et de diplomatie afin de parvenir à vos fins. Il faut en outre savoir que si vous achetez votre voiture d’occasion auprès d’un professionnel, il est conseillé de vous y prendre vers la fin d’année, qui est une période où les commerciaux souhaitent atteindre leurs objectifs et où les stocks doivent être écoulés avant d’accueillir les nouveaux modèles.

Faites preuve de la plus grande attention pour déceler tout défaut potentiel

Il faut avoir en tête que les objectifs du vendeur et de l’acheteur sont diamétralement opposés : le premier souhaite maintenir le prix affiché tandis que l’acheteur souhaite le faire baisser. L’enjeu est alors d’avoir des arguments pour justifier votre demande de baisse de prix.

Pour  y parvenir, vous devez faire preuve de la plus grande attention. Vous allez ainsi devoir analyser la voiture sous toutes ses coutures à commencer par l’extérieur afin de déceler toute trace d’éraflures, de bosses, de coups aussi bien au niveau de la carrosserie que des vitres.  Côté intérieur, prenez le temps d’essayer tous les équipements que ce soit le système de chauffage et de climatisation, l’autoradio, les ceintures de sécurité, les phares, les clignotants, etc. La prochaine étape incontournable de votre analyse va se dérouler lors de l’essai du véhicule, qui vous permet en effet de déceler d’éventuels dysfonctionnements ou défauts et donc, de négocier le prix avec le vendeur. Pour ce faire, soyez attentif aux bruits et aux odeurs de la voiture, à la boîte de vitesses ainsi qu’à la tenue de route.

Si vous constatez certains défauts, faites en part au vendeur afin d’en discuter avec lui.  Vous pouvez également lui faire remarquer que le véhicule fait partie de ceux difficiles à vendre s’il est de nature particulière ou trop personnalisée.

En cas de refus de la part du vendeur pour baisser le prix, vous pouvez alors jouer une autre carte, à savoir demander des services supplémentaires, comme par exemple la prise en charge des frais de carte grise, ou des équipements, comme le rajout de pièces neuves ou la réparation d’une pièce défaillante.

Laisser un commentaire