martingales

Connaissez-vous la martingale ?

Si vous êtes joueur, vous avez déjà très certainement entendu parler de la martingale. Cette technique est censée, en théorie, vous permettre de gagner aux jeux de hasard, tout en respectant les différentes règles de jeu. Le point en détail dans cet article.

Les caractéristiques de la martingale classique

La martingale classique, que l’on retrouve également sous le nom de martingale de Hawks, est l’un des plus anciens systèmes de paris. Cette méthode est particulièrement appréciée pour sa simplicité qui repose sur le fait d’augmenter ses mises suite à des échecs dans le but de couvrir les montants perdus. D’après cette théorie, un gain finit toujours par arriver et la probabilité d’accumuler les pertes reste minime.

Il est à noter que la martingale classique peut être utilisée pour tout type de paris, qu’ils soient hippiques, sportifs ou même de trading ! Mais c’est dans l’univers des casinos qu’elle est essentiellement appliquée, notamment à la roulette. Dans ce cadre, la règle est alors de jouer une chance simple tout en doublant la mise en cas de perte jusqu’à ce que le joueur gagne.

Un succès théorique à tempérer

Le joueur pense alors avoir une chance sur deux de gagner mais cette idée est à tempérer : elle s’applique uniquement dans le cas où le joueur a la possibilité de jouer de manière illimitée. La réalité est toute autre, les casinos imposent en effet des limites. En outre, il faut généralement beaucoup d’argent pour, au final, gagner relativement peu. Mais il existe d’autres moyens de gagner sans prendre trop de risques comme par exemple l’intelligence artificielle (Invictus, Datawin…). En ce qui concerne Datawin les avis divergents, certains sont très satisfaits, d’autres, qui peut-être ne suivent pas les règles de bon sens (ne pas parier plus qu’on ne le peut, ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, etc…) ont des doutes.

Pour conclure, bon nombre de joueurs restent convaincus des vertus de la martingale. Certains font même appel à des algorithmes afin de modéliser cette technique et l’utiliser de manière optimale.

Laisser un commentaire