daisaku ikeda

Daisaku Ikeda salue l’entrée en vigueur du Traité de non-prolifération nucléaire

Le président du mouvement bouddhiste Soka Gakkai International (SGI), Daisaku Ikeda, a récemment fait part de la 39e proposition pour la paix annuelle intitulée « La création de valeurs en temps de crise ». C’est lors de l’anniversaire de la fondation de la SGI qu’il a ainsi salué l’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Le point dans cet article.

L’interdiction des armes nucléaires, « un événement pivot »

Cette proposition pour la paix annuelle a été l’occasion pour Daisaku Ikeda d’appeler à une coopération mondiale afin de traiter divers sujets d’actualité, comme la crise climatique, la pandémie de la Covid-19 ainsi que l’urgence à épurer le monde de toute arme nucléaire.

Daisaku Ikeda a ainsi loué l’entrée en vigueur du Traité des Nations Unies sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) le 22 janvier dernier.  Il explique à ce sujet qu’il s’agit d’« un événement pivot qui ouvre une nouvelle ère », à même d’engendrer une nouvelle vision de la sécurité dans le monde.

Pour aller plus loin, le Président de la Soka Gakkai International appelle également l’Organisation de coopération et de développement économiques (l’OCDE) à intervenir de manière concrète dans cette lutte contre le nucléaire, notamment en suggérant que les ressources économisées soient mises à la disposition du développement des soins de santé et des services sociaux.

D’autres mesures à mettre en œuvre pour cette lutte contre le nucléaire

D’autres pistes de réflexion ont également été mises à l’ordre du jour, comme par exemple l’intervention du Japon à la première réunion des États parties au TIAN dans l’objectif de mettre en œuvre les conditions nécessaires à une future ratification.

De même, un forum de discussion pourrait être organisé au cours de cette réunion portant sur  les Objectifs de Développement Durable des Nations unies (ODD) et les armes nucléaires. Le Président de la Soka Gakkai rappelle par ailleurs qu’il serait nécessaire d’inclure au document final de la Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), prévue en août 2021, un engagement de non-utilisation des armes nucléaires ainsi que le gel de tout développement d’armes nucléaires jusqu’en 2025.

Pour consulter les vidéos de la Soka Gakkai (sous titrages anglais, espagnol, chinois, japonais et bientôt en français) :
https://www.youtube.com/user/SGIVideosOnline?hl=fr

Laisser un commentaire