calibrage fruits et légumes

Le calibrage des légumes

Il faut savoir que le triage et le calibrage sont deux étapes particulièrement importantes lors du traitement des fruits et des légumes. Le calibrage permet de sélectionner les produits selon divers paramètres, qui peuvent concerner la forme, le diamètre ou encore la longueur. C’est grâce à lui que les classes de calibre sont déterminées pour les différentes variétés de fruits et légumes. Les professionnels, à l’instar du grossiste en fruits et légumes Cheritel, apportent une attention toute particulière à ce calibrage. Découvrez-en un peu plus dans cet article.

En quoi consiste le calibrage ?

De nombreuses avancées technologiques ont permis d’affiner et d’optimiser le calibrage des fruits et légumes. Il s’agit là d’une étape cruciale qui permet de garantir la préservation de l’intégrité et des caractéristiques de qualité du produit, et surtout, de répondre à différentes cahiers des charges qui peuvent être plus ou moins exigeants. Le calibrage est ainsi un véritable levier de commercialisation qualitative, en cela qu’il assure la valeur qualitative de chaque fruit et légume.

Il est désormais possible de calibrer l’ensemble des fruits et des légumes grâce à des machines de plus en plus performantes. Trieuses, calibreuses, systèmes de calibrage électronique… La technologie se met au service de la qualité ! C’est d’autant plus primordial à l’heure où les professionnels et les consommateurs souhaitent une transparence accrue afin d’adopter de nouvelles et de saines habitudes en matière d’alimentation.

Les méthodes de calibrage des fruits et des légumes

Pour comprendre comment se déroule le calibrage des fruits et des légumes, il faut avant tout savoir que chaque opération se déroule avec la plus grande attention et avec délicatesse afin de respecter au maximum le produit. Ainsi, les systèmes d’individualisation et de transport mettent tout en œuvre pour préserver l’ensemble des caractéristiques de chaque fruit et légume.

Ces derniers, après avoir été transportés, sont placés dans des systèmes de haute technologie, basés sur la précision. Il est alors possible de déterminer le poids et la taille de chacun d’entre eux. Ils sont ensuite passés dans des sélectionneuses et parfois même dans des systèmes qui permettent d’effectuer une sélection selon la qualité extérieure, comme par exemple en fonction de la couleur ou encore de la présence d’éventuels défauts de peau. Il est par ailleurs à noter que ces solutions technologiques peuvent également être utilisées lors des phases de conditionnement, quand il est notamment nécessaire de réaliser des emballages avec un poids déterminé.

Il est aujourd’hui possible de faire appel à divers instruments de mesure et de calibrage. Parmi les plus utilisés, on retrouve entre autres :

  • Le calibreur à boucle ;
  • Le compteur ;
  • La plaquette calibrage rigide perforée ;
  • Le thermomètre de poche ;
  • Le thermomètre à câble déporté ;
  • Le thermomètre laser ;
  • Le réfractomètre ;
  • Le pénétromètre ;
  • L’enregistreur de température.

Grâce à ces avancées, le calibrage tend à une qualité toujours plus aboutie. Il est ainsi possible de sélectionner un produit ciblé tout en répondant aux divers cahiers des charges des industries du domaine agroalimentaire.

Laisser un commentaire