Le spectre de couleurs de Belizal

Le spectre de couleurs de Belizal

Les travaux de Belizal ont permis de mettre en lumière un spectre de couleurs qui est utilisé en radiesthésie ainsi qu’en géopractie. Ce spectre se compose de 12 couleurs électriques, nocives à l’Homme, et magnétiques, qui sont au contraire bénéfiques. Nous vous proposons de découvrir plus en détail ce spectre de Belizal.

Le principe du spectre de Belizal

Avant tout, il est important de rappeler qu’absolument tout dans notre univers est énergie. En outre, tout élément, y compris les molécules et les cellules, vibre à une fréquence précise.

Chaque vibration émet une couleur d’onde qui impacte directement notre santé. Ainsi, une couleur en phase magnétique est considérée comme favorable pour l’Homme, alors qu’une couleur en phase électrique est à contrario nocive.

Les couleurs magnétiques et électriques de Belizal

Le spectre de Belizal, qui est utilisé en radiesthésie ainsi qu’en geopractie, a déterminé 12 couleurs en phase magnétique qui sont pro-biotiques, et donc, favorables à la vie et à la santé. Il met également en avant 12 couleurs en phase électrique qui sont anti-biotiques, autrement dit défavorables, voire même nocives, à la santé. Par exemple, on retrouve le vert négatif, qui est d’ailleurs considéré comme très néfaste en géopractie et en géobiologie.

Les couleurs sont les suivantes : vert+, bleu, indigo, violet, ultra-violet, blanc, vert -, noir, rouge, infra rouge, orange et jaune.

Dans les faits, le professionnel va se servir notamment d’un pendule en l’interrogeant sur la couleur visible ou invisible en phase magnétique ou électrique. Il peut également placer sa main gauche à proximité de l’objet à tester, puis énumérer toutes les couleurs de Belizal avant d’observer dans quel sens le pendule tourne : si le sens est horaire, c’est positif, s’il est anti-horaire, le résultat est alors négatif.

Laisser un commentaire