Location de logement étudiant

Location de logement étudiant : gare aux arnaques !

Lorsqu’il s’agit de louer un logement étudiant, les arnaques sont devenues monnaie courante. La vigilance est donc de mise pour éviter les pièges savamment tissés par des individus peu scrupuleux. Pour éviter les arnaques, il est essentiel de se renseigner un maximum sur les règles de location en vigueur, mais aussi sur les stratagèmes employés par les arnaqueurs.

Les étudiants, une cible facile

Parce qu’ils cherchent souvent à faire des économies en raison du peu de moyens dont ils disposent, les étudiants sont une cible de choix pour les arnaqueurs de tous bords. De l’avis de Directe Location, ils le sont aussi en raison du peu de connaissance qu’ils ont généralement des règles de location, ce qui les laisse à la merci d’individus qui, parfois, leur imposent des clauses illégales. Ajoutons à cela la pénurie de logements dans les principales villes étudiantes, où la demande dépasse largement l’offre, ce qui donne plus de pouvoir aux propriétaires qui peuvent alors se permettre tous les excès.

Etudiants : comment se protéger des arnaques au logement ?

Il n’est pas rare qu’un étudiant se fasse tout bonnement arnaquer lorsqu’il souhaite louer un logement, notamment par des individus qui vendent des listes de logements. Pour faire passer la pilule, ces derniers font croire aux étudiants qu’il s’agit d’une exclusivité, pénurie des logements aidant. Il faut toutefois savoir que cette pratique est parfaitement illégale. De plus, vous n’en avez nullement besoin, car toutes les annonces de logements mis en location sont disponibles en ligne.

Cela dit, la vigilance reste de mise, même si vous faites vos recherches de location de logement étudiants dans les sites de petites annonces car de nombreux escrocs y rodent. Leur combine ? Proposer des offres de logements très alléchantes à des prix ultra attractifs, que vous pouvez réserver moyennant un virement de quelques centaines d’euros, que vous ne reverrez jamais ! Est-il besoin de rappeler que lorsqu’une offre est trop belle pour être vraie, elle ne l’est probablement pas ! Vous l’aurez compris, ne versez jamais d’argent avant la signature du bail.

Laisser un commentaire