dispositif de défiscalisation

Malraux, Pinel, LMNP… : quelle défiscalisation choisir selon votre budget ?

En cette période de taux de crédit bas, quel dispositif de défiscalisation choisir entre Pinel, Malraux ou encore LMNP ? C’est précisément à cette question qu’a tenté de répondre une étude de Vousfinancer et du comparateur Gridky, qui met en lumière les meilleurs dispositifs pour un budget de 100 000 à 500 000 euros.

Des taux de crédit historiquement bas

Si l’investissement immobilier a le vent en poupe, c’est principalement grâce à des taux de crédit qui restent historiquement bas. On parle en moyenne, tenez-vous bien, de 1% sur 15 ans, 1,20% sur 20 ans et 1,40% sur 25 ans. De l’avis de Financière Magenta, cela a de quoi encourager les plus récalcitrants à investir dans l’immobilier en faisant jouer l’effet de levier. Là où les choses se compliquent un peu, c’est au niveau du dispositif de défiscalisation le plus intéressant par rapport au montant que vous souhaitez investir : 100 000, 200 000 ou 500 000 euros. C’est ce à quoi s’est attelée l’étude de Vousfinancer et le comparateur de biens immobiliers neufs Gridky, qui présente une analyse détaillée des meilleurs dispositifs selon le montant de l’investissement, tout en moyennant un effort d’épargne mensuel de 150 à 1 120 euros.

Petits budgets, privilégiez le LMNP

Selon l’étude citée plus haut, la location meublée non professionnelle (LMNP) semble être le choix le plus intéressant pour les petits budgets. On parle d’un montant de 100 000 euros, avec lequel on peut arriver à une réduction fiscale de 11 000 euros, en plus d’environ 20 000 euros d’économie via la récupération de la TVA. L’épargne mensuelle, quant à elle, est estimée à un peu plus de 150 euros. Grâce au ticket d’entrée accessible de la LMNP, on peut investir en résidence gérée en achetant une petite surface pour moins de 100 000 euros, et commencer à percevoir des loyers rapidement.

Pinel pour un investissement de 200 000 euros

42 000 euros, c’est le montant de la réduction maximale que permet le dispositif Pinel, moyennant un engagement de 12 ans pour un investissement de 200 000 euros. Pour ce qui est de l’effort d’épargne mensuel, il est d’un peu plus de 360 euros, charges incluses. Rappelons que la loi Pinel donne accès à des avantages fiscaux sur le long terme, notamment une réduction d’impôt de 12%, à condition que le propriétaire s’engage à louer le bien pour une durée minimale de 6 ans. Elle passe à 18% pour une location de 9 ans, et à 21% pour une location de 12 ans. Le plafond d’investissement est de 300 000 euros.

Investissement de 500 000 euros ? Optez pour le Malraux

Toujours selon l’étude de Vousfinancer et Gridky, la loi Malraux est le choix le plus judicieux pour un investissement de 500 000 euros. Vous pouvez ainsi profiter d’une réduction de 90 000 euros, et d’un effort d’épargne de 1 120 euros (charges incluses), en investissant dans un bien situé en secteur sauvegardé.

Laisser un commentaire