un dentiste

Quel est le salaire d’un dentiste ?

C’est bien connu, un dentiste prodigue des soins médicaux spécifiques à la bouche, aux gencives et aux dents. En plus de soulager les douleurs et de traiter les caries et les infections de la cavité buccale, il s’occupe aussi de l’esthétisme de votre sourire. Vous rêvez de devenir dentiste et vous vous demandez combien gagne ce praticien ? Découvrez la réponse avec Richard Lejoyeux, dentiste à Cayeux-sur-Mer.

Combien gagne un dentiste ?

Déterminer la rémunération d’un dentiste n’est pas chose aisée, car son revenu moyen dépend de son volume de clientèle, du temps qu’il passe dans son cabinet et de ses honoraires. Sans oublier le fait qu’un dentiste débutant devra rembourser le matériel et le plateau technique que nécessite l’exercice de son métier. La rémunération d’un dentiste dépend de plusieurs autres facteurs : âge du praticien, capacité à réaliser des actes spécifiques, adresse du cabinet…

Par ailleurs, la rémunération du dentiste dépend beaucoup de son statut. S’il exerce en libéral, un dentiste peut gagner en moyenne 6 100 euros net par mois. Lorsqu’il est salarié, il peut avoir un salaire mensuel brut allant de 2 800 à 3 500 euros. Mais vous le savez sans doute, la grande majorité des chirurgiens-dentistes exercent en libéral. Il faut également savoir que les actes réalisés par le dentiste sont divisés en deux catégories, à savoir les actes à honoraires libres et les actes à honoraires opposables. Ces derniers représentent près de 65% de l’activité d’un cabinet dentaire, mais ne font rentrer que 35% des recettes. Vous l’aurez donc compris, les actes à honoraires libres sont essentiels à la pérennité du cabinet.

Quelle formation pour devenir dentiste ?

Avant de pouvoir choisir la spécialité de médecine dentaire, il faudra réussir la première année de médecine (PACES – première année commune aux études de santé). Mais cela ne garantit pas l’accès à cette spécialité, car la sélection est très dure et le nombre de places limité. Le parcours de formation en lui-même est classique : licence, master et troisième cycle obligatoire pour avoir le droit d’exercer le métier de dentiste.

Laisser un commentaire