révolution numérique

Quel impact de la révolution numérique sur les coopératives agricoles ?

Dire que la révolution numérique impacte profondément nos modes de consommation est un doux euphémisme. Cela s’applique également à l’organisation des entreprises et industries agroalimentaires, mais aussi au monde agricole, historiquement précurseur dans l’adoption des nouvelles technologies. Quels sont donc les enjeux du numérique pour les coopératives agricoles ? La réponse avec Cheritel.

Les enjeux de la mutation agricole

Grâce aux nouveaux outils numériques, l’agriculture est en train d’évoluer vers des pratiques optimisées et plus précises. Dans un tel contexte, on observe que de plus en plus d’agriculteurs s’équipent en objets connectés, ce qui impacte de nombreux processus : logistique, production, maintenance, transformation… Cela se traduit concrètement par de nouvelles pratiques, notamment :

L’agriculture de précision

Les équipements innovants, comme les drones, permettent aujourd’hui aux agriculteurs d’adapter leur utilisation d’intrants, mais aussi de diminuer leur impact écologique, tout en augmentant la rentabilité des domaines agricoles. Cela est d’autant plus aidé par des start-ups qui développent désormais un nouveau type d’applications intelligentes.

L’exploitation de données

Grâce aux divers capteurs de collecte de données, les agriculteurs pourront suivre leurs exploitations agricoles en temps réel. Ils pourront également obtenir des données prédictives. Aujourd’hui, les agriculteurs utilisateurs d’internet, appelés « agrinautes », sont 71% à avoir installé au moins une application de gestion d’activité.

Numérisation des échanges

Travail collaboratif, partage de données via drive, dématérialisation grâce à Skype, promotion et communication sur les réseaux sociaux… Aujourd’hui, les agriculteurs ont plus d’un outil à disposition pour collaborer à distance.

Traçabilité

Les coopératives agricoles peuvent désormais compter sur une traçabilité beaucoup plus avancée, notamment grâce à l’alimentation des systèmes avec des données enregistrées au cours des processus de production et de transformation. Cela permet aussi aux consommateurs d’avoir des informations sur la provenance des produits qu’ils consomment.

Les coopératives face à la mutation agricole

Les coopératives comprennent désormais que les enjeux du numérique pourront répondre aux nouveaux besoins de compétences et d’accompagnement, dans un contexte où les agriculteurs sont de plus en plus enclins à tirer profit des outils digitaux disponibles. Cela concerne, entre autres, la formation, la sensibilisation aux nouveaux outils numériques, le repérage des domaines impactés, le montage de projets digitaux… Aujourd’hui, les coopératives mettent en place des actions concrètes pour guider les adhérents.

Par exemple, certaines proposent à leurs adhérents des services centrés sur l’innovation des techniques agricoles, ou encore la diversification, les biocontrôles, les outils et solutions numériques… D’autres se réorganisent en plusieurs pôles de développement dédiés à l’innovation agroalimentaire et aux technologies digitales : e-commerce, nouveaux circuits de distribution, valorisation de la chaîne de production… Aujourd’hui, de plus en plus de pistes sont explorées par les coopératives agricoles à dessein de promouvoir l’innovation alimentaire et numérique auprès des producteurs.

Laisser un commentaire