transport-routier-de-marchandises

Transport routier : les prix en hausse au mois de juin 2021

En France, les prix du transport routier ont progressé de 0,8 % en juin 2021 d’après le baromètre Upply. En effet, le marché est nettement orienté à la hausse au niveau national depuis quelques mois. Vir Transport avis fait le point dans cet article !

Les variations observées pour le transport routier

La reprise économique au niveau national est propulsée par le redémarrage des entreprises et la consommation des ménages avec la levée des restrictions sanitaires au mois de juin. Ainsi, trois variations ont été observées par Upply en ce qui concerne le transport routier :

  • Le kilométrage moyen du transport routier a progressé de 2,8 %.
  • En France, les prix du transport routier ont continué leur dynamique haussière. Ils affichent sur 1 mois une progression de 0,8 %, de 3,4 % sur 1 an et de 0,6 % sur 2 ans.
  • En juin, le nombre de transactions enregistrées sur la base Upply a connu une hausse de 20 % par rapport à mai. Soit une augmentation réelle de 5 % ramenée à un nombre de jours travaillés équivalent.

Upply révèle une dynamique robuste et soutenue dans ce « trinôme Prix, Activité, Intensité » orienté à la hausse. En effet, le climat des affaires s’est amélioré à 113 en juin 2021. Il se situe au plus haut depuis la mi-2007 et a gagné 5 points relativement au mois précédent. On trouve en tête de liste, les services (+6 points) et le commerce de détail (+8 points). À l’inverse, le bâtiment et l’industrie connaissent une certaine stabilisation après avoir progressé sans interruption depuis décembre 2020.

Les professionnels du transport routier restent néanmoins mesurés face aux ruptures réelles et potentielles d’approvisionnement. D’autant plus que certains postes subissent déjà une augmentation des coûts. À titre indicatif, le prix moyen à la pompe du gazole, deuxième poste de coût pour un transporteur, a augmenté de 1,7 % entre mai et juin. Ce même indicateur affiche une hausse de 8,7 % en seulement 6 mois et par rapport à la moyenne 2020. La dépense totale pour les transporteurs a donc augmenté en moyenne de 1,9 % au minimum. Les prévisions indiquent qu’au second semestre, les prix du gazole vont continuer à croître au second semestre, ce qui mettra les marges des transporteurs sous tension.

Une pénurie au niveau des conducteurs

L’inflation concerne également les flottes de véhicules. Selon les prévisions du marché du véhicule industriel de l’Observatoire du Véhicule Industriel, les prix des véhicules industriels vont progresser au second semestre 2021 de 4 % à 5 % avec la reprise des commandes. Les délais de livraison des chauffeurs sont aussi en très forte augmentation, notamment à cause de la pénurie de semi-conducteurs. On note, 201 jours contre 96 jours en décembre 2020. Par conséquent, la demande en véhicules d’occasion enregistre une forte hausse.

En outre, la pénurie de chauffeurs est toujours d’actualité. En Europe, le nombre de postes de conducteurs poids lourds non pourvus est passé de 24 % à 7 %. Ce taux devrait néanmoins remonter à 17 % en 2021, selon la dernière enquête de l’IRU.

Laisser un commentaire