Swisscom optimise le transport de marchandises grâce à l’IoT

Swisscom optimise le transport de marchandises grâce à l’IoT

Optimiser l’efficacité du transport de marchandises grâce au traçage et à l’analyse de données. C’est tout l’enjeu du secteur. Un défi brillamment relevé par Swisscom, via un petit dispositif qui enregistre l’itinéraire des containers. Les données enregistrées permettent alors d’éviter les voyages inutiles ce qui, vous l’aurez compris, optimise l’efficacité du transport de marchandises en minimisant les pertes de temps et d’argent.

L’IoT au service de l’efficience du transport ferroviaire de marchandises

Il est aujourd’hui de notoriété publique que le transport ferroviaire est l’un des moyens les plus respectueux de l’environnement. Pour autant, il est loin d’être l’un des plus efficients. Cela s’explique, selon Daniel MacGregor, cofondateur de Nexxiot (entreprise gagnante de l’édition 2021 du IoT Climate Award de Swisscom), par le fait que souvent les wagons non utilisés sont conduits à vide pour récupérer des marchandises. De l’avis de Vir Transport, ce n’est pas exactement la définition  de l’efficience, notamment en raison des pertes de temps et d’énergie que cela engendre.

La solution ? L’IoT, que l’entreprise suisse envisage comme le meilleur moyen de rendre le transport mondial de marchandises plus efficient, mais aussi plus durable. C’est pourquoi elle a développé le « Globehopper ». Concrètement, il s’agit d’un dispositif fonctionnant à l’énergie solaire qui peut être fixé à un container ou à un wagon. Il enregistre alors les itinéraires effectués pour les transmettre en temps réel à la plateforme de données sur le cloud de Nexxiot. En analysant les données enregistrées, il est alors possible de calculer des trajets plus efficients. Ainsi, avec la même quantité de wagons, on peut transporter plus de marchandises, ce qui se traduit par un transport plus durable.

Laisser un commentaire