Une brève histoire de l’ostéopathie

La médecine ostéopathique est une forme particulière de soins fondée sur la philosophie selon laquelle tous les systèmes du corps sont liés entre eux et dépendent les uns des autres pour être en bonne santé. Cette philosophie a été développée en 1874 par le docteur Andrew Taylor Still, pionnier du concept de « bien-être ». Antonino Mercuri nous fait découvrir la fascinante histoire de l’ostéopathie.

La voie vers un meilleur traitement

Le Dr. Still est né en Virginie, aux Etats-Unis, en 1828. Fils d’un médecin, très tôt, il décide de suivre la voie tracée par son père et de devenir médecin. Après avoir étudié la médecine et fait un apprentissage sous la direction de ce dernier, Still devient médecin agréé dans l’État du Missouri. Au début des années 1860, il a suivi des cours supplémentaires au Collège des médecins et chirurgiens de Kansas City, et a ensuite servi comme chirurgien dans l’armée de l’Union pendant la guerre civile.

Après la guerre civile et suite à la mort de trois de ses enfants d’une méningite spinale en 1864, le Dr Still conclut que les pratiques médicales orthodoxes de son époque étaient souvent inefficaces, et parfois nuisibles. Il a consacré les dix années suivantes de sa vie à étudier le corps humain et à trouver de meilleurs moyens de traiter les maladies.

L’accès mis sur la prévention

Ses recherches et ses observations cliniques l’ont amené à croire que le système musculo-squelettique jouait un rôle essentiel dans la santé et la maladie. Il a conclu que le corps contenait tous les éléments nécessaires au maintien de la santé, s’il était correctement stimulé.

Le Dr Still pensait qu’en corrigeant les problèmes de structure du corps, par l’utilisation de techniques manuelles connues aujourd’hui sous le nom de médecine ostéopathique manipulatrice, la capacité du corps à fonctionner et à se guérir lui-même pouvait être grandement améliorée. Il a également promu l’idée de la médecine préventive et a approuvé la philosophie selon laquelle les médecins devraient se concentrer sur le traitement du patient en tant que tout, plutôt que sur la maladie uniquement.

De la philosophie à la pratique

Les convictions du docteur Still vont jeter les bases de l’ostéopathie telle qu’on la connait aujourd’hui. C’est en s’appuyant sur cette philosophie que le Dr Still a ouvert la première école de médecine ostéopathique à Kirksville, en 1892.

Les médecins titulaires d’une licence de docteur en médecine ostéopathique, comme leurs homologues en médecine, doivent passer un examen rigoureux de la commission médicale nationale ou d’Etat pour pouvoir pratiquer. Les médecins ostéopathes utilisent tous les outils disponibles dans le cadre de la médecine moderne, y compris les médicaments sur ordonnance et la chirurgie. Ils peuvent également utiliser les techniques de l’ostéopathie pour diagnostiquer les maladies et les blessures, soulager la douleur, restaurer l’amplitude des mouvements et améliorer la capacité du corps à guérir.

La médecine ostéopathique aujourd’hui

Aujourd’hui, les médecins ostéopathes fournissent des soins médicaux complets aux patients dans plus de 65 pays dans le monde. Rien qu’aux Etats-Unis, on compte près de 75 000 médecins ostéopathes qui exercent un large éventail de spécialités médicales, notamment la chirurgie, l’anesthésiologie, la médecine sportive, la gériatrie ou encore la médecine d’urgence.

Laisser un commentaire